Michael Matthews (Sunweb) Catalogne 2019

Tour de Catalogne : Michael Matthews (Sunweb) remporte la 6e étape au sprint massif, Lopez (Astana) toujours leader

Publié le , modifié le

Coup double pour Michael Matthews ! Après sa victoire mardi lors de la 2e étape du Tour de Catalogne, l'Australien de Sunweb a encore été le plus fort ce samedi à Vila-Seca. Au terme d'une course toujours aussi accidentée, l'Australien a réglé le sprint et s'est imposé d'un boyau devant l'Allemand Phil Bauhaus (Bahrain-Merida) et Daryl Impey (Mitchelton-Scott). Après avoir tenté un petit numéro en solitaire dans les deux derniers kilomètres, le leader du général, Miguel Angel Lopez (Astana), a pris la 8e place.

Un maillot de leader, ça donne des ailes. Et du culot. En tout cas, Miguel Angel Lopez n'en a pas manqué lorsqu'il a tenté de surprendre le peloton à moins de deux kilomètres de Vila-Seca. Le Colombien d'Astana semble avoir des fourmis dans les jambes depuis sa victoire de jeudi conjuguée à sa prise de contrôle du général. Ce coup de poker, qui n'a finalement pas payé, a surtout dynamité une fin de course déjà rendue difficile par la pression de Movistar qui espérait placer Alejandro Valverde... En vain, puisque c'est le meilleur sprinteur de ce Tour de Catalogne, Michael Matthews (Sunweb), qui s'est montré le plus puissant dans l'emballement final.

Un boyau et un doublé pour Matthews

D'abord distancé dans les deux premiers tiers de la course où la route s'était élevée à plusieurs reprises, l'Australien n'a jamais paniqué. Le Team Sunweb a parfaitement géré sa journée en laissant son leader rouler à son rythme. Après avoir rattrapé l'échappée du jour à 13km de la ligne d'arrivée, la formation allemande a envoyé sur orbite son sprinteur attitré. Alors qu'Enric Mas (Quick Step) lançait le sprint, Matthews déboulait sur le côté en compagnie de l'Allemand Phil Bauhaus (Bahrain-Merida). La photo-finish ne se trompait pas et, d'un boyau, offrait à Michael Matthews sa deuxième victoire en Catalogne.

UCI World Tour