Tony Martin Qatar
Tony Martin veut éviter la déshydratation aux Mondiaux du Qatar | YORICK JANSENS / BELGA MAG / BELGA

Tony Martin : "Je comprends maintenant que Froome ne bénéficie pas d'un traitement particulier"

Publié le , modifié le

L'Allemand Tony Martin, quadruple champion du monde du contre-la-montre, a retiré samedi les violentes attaques lancées deux jours plus tôt contre Christopher Froome et contre l'UCI (Union cycliste internationale), dans l'affaire du contrôle antidopage anormal du Britannique.

"Je comprends maintenant que l'UCI gère cette affaire en respectant les règles et que Chris Froome ne bénéficie pas d'un traitement particulier", assure Martin, dans un message en anglais sur sa page Facebook, alors que ses attaques avaient été rédigées en allemand.

"Je suis totalement furieux, avait-il écrit jeudi. Dans le cas de Christopher Froome, c'est clairement deux poids, deux mesures. On a immédiatement l'impression que quelque chose a été magouillé en coulisses, qu'on s'est mis d'accord et qu'on cherche à trouver des moyens de sortir de cette histoire."

Samedi, le ton avait changé. "J'ai reçu beaucoup de retours après mon commentaire, explique-t-il, "'ai même reçu un coup de téléphone d'un responsable de l'UCI pour clarifier la façon dont le cas est traité Conformément au règlement, dans une affaire impliquant une substance spécifique, tout athlète doit avoir le droit d'expliquer si les résultats d'analyse peuvent être attribués à des causes naturelles."

Froome, quadruple vainqueur du Tour de France, a subi un contrôle antidopage qui a révélé une concentration de salbutamol, un médicament contre l'asthme, deux fois supérieure au seuil autorisé, lors de sa victoire sur le Tour d'Espagne en septembre.

L'Union cycliste internationale (UCI) a ouvert une procédure contre lui, mais il n'est pas soumis pour le moment à "une suspension provisoire obligatoire" en raison de la nature de la substance incriminée. "Cela dit, conclut Martin, je suis toujours très en colère lorsqu'une affaire concernant le dopage survient dans notre sport. Je vais continuer, comme je l'ai toujours fait, à prendre une position forte en faveur de la lutte antidopage."

AFP

UCI World Tour