Samuel Sanchez
Samuel Sanchez remporte la 7e étape du Dauphiné Libéré | JEFF PACHOUD - AFP

Samuel Sanchez sauve son Dauphiné

Publié le , modifié le

L'Esapgnol Samuel Sanchez a remporté la 7e étape du Dauphiné Libéré disputée entre le Pont-de-Claix et Superdévoluy (187,5 km) en dominant au sprint le Danois, Jakob Fuglsang. Les deux hommes s'étaient détachés du groupe des favoris dans l'ultime ascension (3e catégorie) menant les coureurs vers Superdévoluy. Chris Froome a quand à lui matrisé ses adversaires et se rapproche de plus en plus de la victoire finale sur ce Dauphiné Libéré.

On avait fini par oublier que Samuel Sanchez participait au Dauphiné Libéré cette année. Anonyme 20e au général, le coureur basque traversait l'épreuve dans une discrétion peu en adéquation avec son talent. Le Champion olympique 2008 attendait son heure. Elle est venue aujourd'hui à la veille de l'arrivée. Sur une étape marquée par la montée de l'Alpe d'Huez en début d'étape et l'ascension du terrible Col du Noyer dans le final, les favoris se sont neutralisés, laissant des coureurs éloignés au général se tailler la part du gâteau.

Dès les premiers kilomètres, c'est une échapée de 22 coureurs qui se forment à l'avant dans laquelle on retrouve notamment Paulinho, Van den Broeck, De Gendt mais aussi les Français Rolland, Coppel et Chavanel. L'écart grimpera jusqu'à 3 minutes et 50 secondes. Dans le peloton, l'équipe Sky maintient un rythme soutenu, contrant toutes velléités des adversaires de Chris Froome. A l'avant on sent que le coup est bon à jouer alors on commence à bouger. Et comme souvent, c'est Sylvain Chavanel qui met le feu aux poudres.

Chavanel un peu court

Accompagné d'Alessandro de Marchi (Cannondale), le coureur de l'équipe Omega-Pharma Quick-Step fait le break avec l'échappée à 30 kilomètres du but. Les deux coureurs s'entendent à merveille, le Français réalisant un joli numéro en emmenant un braquet énorme. Dans la roue, l'Italien s'accroche et attend sagement que son compagnon s'épuise. L'avance des deux fuyards fond comme neige au soleil et au pied du Noyer, ils n'ont plus que 2 minutes 30 secondes d'avance sur le peloton. Un groupe des favoris dans lequel Alberot Contador se met à la planche pour son coéquipier Michael Rogers aux côtés de l'équipe Movistar qui bosse pour son leader, Alejandro Valverde. Contador, Valverde, les Espagnols sont de sortie mais c'est un troisième homme qui va faire la différence.

Sanchez sur sa forme du Giro

Etincelant dans la troisième semaine du Tour d'Italie, qu'il a terminé 12e, Samuel Sanchez attaque et creuse rapidement l'écart. Rejoint par Fuglsang, le coureur d'Euskatel avale les deux derniers fuyards avant de se lancer dans la dernière montée vers Superdévoluy. Le Danois de l'équipe Astana tente de décamponner son adversaire mais sans succès. Sur le faux-plat montant final, Sanchez règle le sprint pour empocher la première victoire de saison. A l'arrivée, Samuel Sanchez s'est dit soulagé par cette victoire: "J'attendais cette victoire qui me fuyait depuis le début de la saison. Je n'ai pas pu m'entraîner dans de bonnes conditions à cause de la météo et je n'étais pas dans la forme espérée. Cette  victoire va permettre à l'équipe d'aborder le Tour de façon sereine." Le Basque a tenu à saluer la mémoire d'un de ses coéquipiers décédé il y a un an:"Je la  dédie à la mémoire de Victor Cabedo, mon ancien coéquipier qui est mort l'an dernier à l'âge de 23 ans."

Richie Porte termine l'étape à la troisième place et consolide sa deuxième position au général. Chris Froome, jamais inquiété, arrive 7e à 16 secondes du vainqueur. La déception du jour est pour Rohand Dennis. Le jeune australien termine 20e à 2min 10 et est éjecté du podium, au profit de Michael Rogers. Le premier français du jour est Thomas Voeckler qui confirme sa montée en puissance en prenant la 14e place juste devant Alexandre Geniez.

Dimanche, la 8e étape, longue de 152 km à partir de Sisteron (Alpes de  Haute-Provence), franchit le col de Vars et arrive dans la station de Risoul (Hautes-Alpes) après une montée de 13,9 kilomètres (à 6,7 %).

Vidéo: la victoire de Sanchez

Voir la video

Classement de la 7e étape Pont-de-Claix-Superdévoluy (187,5 km)   

1. Samuel Sanchez (ESP/Euskaltel), les 187,5 km en 5 h 26:14.
2. Jakob Fuglsang (DEN/AST) m.t.
3. Richie Porte (AUS/SKY) à 15.
4. Dani Moreno (ESP/KAT) 16.
5. Stef Clement (NED/BLA) 16.
6. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 16.
7. Chris Froome (GBR/SKY) 16.
8. Dani Navarro (ESP/COF) 16.
9. Michael Rogers (AUS/SAX) 16.
10. Alberto Contador (ESP/SAX) 23.
11. Joaquim Rodriguez (ESP/KAT) 30.
12. Laurent ten Dam (NED/BLA) 53.
13. Mikel Nieve (ESP/EUS) 1:00.
14. Thomas Voeckler (FRA/EUC) 1:45.
15. Alexandre Geniez (FRA/FDJ) 1:45.
16. Rein Taaramae (EST/COF) 1:45.
17. Damiano Cunego (ITA/LAM) 1:52.
18. Geraint Thomas (GBR/SKY) 2:06.
19. Michal Kwiatkowski (POL/OPQ) 2:07.
20. Rohan Dennis (AUS/GRM) 2:10.

Classement général après la 7e étape:

1. Chris Froome (GBR/SKY) 25h 00.13
2. Richie Porte (AUS/SKY) à 51"
3. Michael Rogers (AUS/SAX) 1'37
4. Daniel Moreno (ESP/KAT) 1'47
5. Daniel Navarro (ESP/COF) 1'49
6. Jakob Fuglsang (DAN/AST) 2'04
7. Stef Clement (NED/BLA) 2'32
8.. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 2'47
9. Rohan Dennis (AUS/GRM) 2'48
10. Alberto Contador (EPS/SAX) 2'56