Rémy Di Grégorio a été suspendu à titre provisoire
Rémy Di Grégorio a été suspendu à titre provisoire | GERARD JULIEN / AFP

Rémy Di Grégorio contrôlé positif à l'EPO

Publié le , modifié le

Dans un communiqué, l'UCI (Union Cycliste Internationale) a indiqué avoir notifié le coureur français Rémy Di Grégorio (Delko-Marseille Provence-KTM) d'un Résultat d'Analyse Anormal (RAA) pour présence de darbépoétine (EPO) dans un échantillon collecté le 8 mars 2018 pendant Paris-Nice. Exclu du Tour de France en 2012 pour des soupçons de dopage, il avait été mis en examen à Marseille pour détention de matériel prohibé mais avait toujours nié s'être dopé. Il avait alors été suspendu puis licencié par son équipe de l'époque, Cofidis.

Le Français "a le droit de demander l'analyse de l'échantillon B", a rappelé l'UCI qui précise que conformément au règlement antidopage de l'instance, "le coureur a été suspendu provisoirement jusqu'à la résolution de l'affaire".

En 2013, le Marseillais avait été autorisé à recourir par la justice et avait repris la compétition avec l'équipe marseillaise La Pomme. Après des débuts avec la Française des Jeux, Di Gregorio a successivement porté les couleurs d'Astana, Cofidis et La Pomme Marseille 13.
 

France tv sport @francetvsport

UCI World Tour