Péraud et Bardet, les deux armes d'AG2R pour le Tour

Péraud et Bardet, les deux armes d'AG2R pour le Tour

Publié le , modifié le

Après une saison 2014 exceptionnelle, l’équipe AG2R La Mondiale souhaite revivre la même chose en 2015. Et cela passe par une bonne réussite de ses deux leaders français, héros du dernier Tour de France, Romain Bardet et Jean-Christophe Péraud.

Péraud, un podium qui change le coureur mais pas l'homme

Jean-Christophe Péraud est, avec Thibaut Pinot, le premier Français sur un podium du Tour depuis 1997. A 37 ans, le Lyonnais d’origine, est passé professionnel sur le tard il y a cinq ans. Champion de France de contre-la-montre 2009, alors qu’il était encore amateur, vice-champion olympique de VTT en 2008, cet ingénieur d’Areva est monté en puissance durant toute sa carrière. Jusqu’à l’apogée de la saison dernière, « une année exceptionnelle » selon ses dires : « Ce podium sur le Tour n’a pas changé ma vie, mais ma carrière. J’espère que j’oserai encore plus cette saison. » Néanmoins, Jean-Christophe Péraud reste conscient qu’une victoire sur la Grande Boucle est encore une marche un peu trop haute pour lui : « je ne pense pas pouvoir gagner le Tour. Un Français peut le gagner, mais peut-être pas cette année. Mais après on ne sait jamais… Quand on voit la concurrence qu’il y a…mais quand on a goûté au podium du Tour, on rêve de remonter dessus » 

Bardet, la jeunesse triomphante

Et puis il y a Romain Bardet, 24 ans, sixième du dernier Tour de France, après une 15e place synonyme de premier français, l’année d’avant pour sa première participation. Mais l’Auvergnat de Brioude  a également évoqué les classiques printanières pour cette saison… à commencer par Liège-Bastogne-Liège, course où Bardet était rentré dans le top 10 la saison dernière : « C’est un objectif dès cette année. J’ai plutôt l’ambition de dire que je veux remporter une grande classique, comme Liège ». Pour lui, « 2014 est une année référence », qu’il souhaite confirmer en gravissant les paliers : « Je veux entrer dans le cercle des coureurs qui sont capables de briller à la fois sur les classiques et les courses par étape ». Mais le jeune coureur préfère rester modeste quant à ses ambitions : « je n’ai pas la prétention d’affirmer que je peux gagner le Tour à moyen terme, tout simplement parce que je n’ai pas l’expérience pour cela ».

Un leadership à deux têtes

Ainsi AG2R La Mondiale compte appliquer le même schéma qu’en 2014, ce qui lui avait plutôt réussi : 2e place de Péraud, 6e de Bardet, mais surtout la 1e place par équipes. Le leader aura à nouveau deux visages, complémentaires d’après Péraud : « Je m’entends bien avec Romain, nous sommes complémentaires car il est plus porté sur l’attaque et moi sur la défensive ». D’un côté, il y a la jeunesse, la fougue de Bardet ; de l’autre, l’expérience et la maturité de Péraud, qui ajoute que « deux coureurs de très haut niveau, capables de se sacrifier l’un pour l’autre, c’est ce qui fait la différence, mais aussi notre force ».

Le parcours 2015, avec un taux aussi bas de contre-la-montre, devrait plutôt favoriser Romain Bardet. Mais le Tour est plein de rebondissement, de surprises et les aléas, la forme de chacun ou les circonstances de la course peuvent pencher en faveur de Péraud. Avec ses deux armes redoutables, AG2R La Mondiale est prêt à repartir sur les mêmes bases qu’en 2014. Afin de goûter, à nouveau, aux joies d’un podium…

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou

UCI World Tour