Pavé - Paris-Roubaix 2010 - prétexte
Un goût de Roubaix | AFP - PETER DECONINCK

Paris-Roubaix: Un parcours sec ?

Publié le , modifié le

La reconnaissance du parcours de Paris-Roubaix conduite par Christian Prudhomme, Jean-François Pescheux et Thierry Gouvenou, a révélé que l'essentiel des 27 secteurs pavés étaient secs. Seul le secteur de Haveluy présente de "petites mares" qu'il "faudra assécher".

Ce sont 52,7 kilomètres de pavés que les coureurs de Paris-Roubaix affronteront pour cette édition de 'l'Enfer du nord", soit 1 600 mètres de plus que l'année dernière. La reconnaissance de mardi visait à vérifier l'état de ces passages clés de la course. "Le secteur de Haveluy (qui précède Arenberg) est délicat, a reconnu Thierry Gouvenou. Il y a des mares d'eau et si l'on devait passer par là, ça poserait problème. Il faudra assécher d'ici dimanche". Le passage des véhicules, lors des reconnaissances des équipes prévues pour la plupart jeudi et vendredi, devrait accélérer l'opération, avec l'aide de la météo, clémente selon les prévisions pour la semaine. A l'exception d'une perturbation annoncée pour samedi.

"Si le temps devait être humide dimanche, il est toujours possible d'interdire la circulation avant la course comme on l'a déjà fait dans un passé récent, a ajouté Thierry Gouvenou. Mais on n'en est pas là. Il est inutile de s'inquiéter. Sur les pavés, ça sèche très vite". La 113e édition de Paris-Roubaix partira dimanche matin de Compiègne à 10h20 pour rejoindre le vélodrome de Roubaix.