A qui le tour au sprint ?
A qui le tour au sprint ? | DE WAELE Tim / TDWsport Sarl / DPPI

Paris-Nice : La 5e étape à la loupe

Publié le , modifié le

La tornade Alaphilippe a emporté le classement général mercredi au Mont Brouilly mais Paris-Nice retrouve un rythme de croisière jeudi entre Quincié-en-Beaujolais et Bourg-de-Péage. Dernière occasion de briller pour les sprinteurs.

►L'étape du jour: pas si plat que ça

Cette cinquième étape entre Quincié-enBeaujolais et Bourg-de-Péage (199,5 kilomètres) permettra-t-elle aux sprinteurs de briller une dernière fois sur ce 75e Paris-Nice ou bien les lévriers de la route ont connu leur dernière heure de gloire à Chalon-sur-Saône ? C'est toute la question d'une étape pas si plate que ça même si deux côtes seulement sont répertoriées au classement de la montagne, celle de Givors (troisième catégorie) au kilomètre 98 et celle de Saint-Uze (deuxième catégorie) à plus de cinquante kilomètres de l'arrivée. Une étape typique de la Course au Soleil.

►Le profil 

Le profil de la 5e étape de Paris-Nice
Le profil de la 5e étape de Paris-Nice

►​Les enjeux

Kittel, Greipel, Degenkolb, Kristoff, on l'a dit, quelques uns des plus grands sprinteurs du monde sont présents sur Paris-Nice. Et pourtant, aucun de ces noms n'a inscrit son nom au palmarès de cette édition 2017. Les vainqueurs se nomment Démare (pas sur un sprint), Colbrelli et Bennett. Pas forcément ceux que l'on attendait. Avant un week-end de folie, Paris-Nice offre une dernière occasion de briller à cette catégorie de coureurs. Il y aura donc des déçus.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot

UCI World Tour