Gallopin
Tony Gallopin a attaqué à 30km de l'arrivée lors de l'avant-dernière étape de Paris-Nice. | DIRK WAEM / BELGA MAG / BELGA

Paris-Nice: Gallopin prend le maillot jaune après un raid de légende

Publié le , modifié le

Le coureur français a attaqué à 30 kilomètres de l'arrivée dans le col de Peille et remporté l'étape reine de Paris-Nice après un raid solitaire plein de panache. Il s'empare du maillot jaune et est en position de remporter Paris-Nice.

Dans les derniers kilomètres de Paris-Nice, sur la route dégoulinante d'humidité qui menait vers la Promenade des Anglais, les lumières fuligineuses des motos éclairaient les mollets durcis par l'effort de Tony Gallopin qui après un raid en solitaire de 30 kilomètres tenait l'exploit de sa jeune carrière. Le puncheur français de Lotto a remporté le bras de fer qui l'opposait au groupe maillot jaune où le maillot jaune Michal Kwiatkowski payait ses efforts de l'après-midi et les deux coureurs Sky, Richie Porte et Geraint Thomas, pansaient leurs égratignures après deux chutes dans la descente finale transformée en tobogan par la pluie. 

"C'est pas mal, il va falloir gérer demain", se contentait de dire Tony Gallopin encore sonné par son effort et peut-être sous le choc de son exploit à l'arrivée. Avant l'ultime étape, un contre-la-montre en côte sur le col d'Eze, le nouveau maillot jaune compte 36 secondes d'avance sur Richie Porte son principal rival, et 37 secondes d'avance sur Kwiatkowski. Une marge confortable qui peut suffire au Français. Gallopin, 26 ans, a donc en ligne de mire un magnifique exploit. Aucun français n'a remporté la "course du soleil" depuis 1997 et un certain Laurent Jalabert.

La victoire de Tony Gallopin en vidéo

Les Sky à terre

Sa victoire, Tony Gallopin l'a construite en attaquant à 30 kilomètres de l'arrivée sur les premières pentes du col de Peille alors qu'il était avec le maillot jaune Kwiatkowski dans un groupe restreint de coureurs. Le Polonais était passé à l'attaque plus tôt dans la descente de la côte de Saint-Roch pour distancer les deux coureurs de Sky, Richie Porte et Geraint Thomas. Mais après son coup de force, Kwiatkowski a peiné. Plus fort, les deux coureurs Sky pensaient l'avoir distancé en haut du col de Peille, avant de chuter tous les deux dans la descente finale ! 

Sans jamais se retourner Gallopin maintenait, lui, longtemps l'écart à une quinzaine de secondes avec le groupe de poursuivant. Avant d'accroître son avance de manière beaucoup plus conséquente dans les derniers kilomètres. Il a finalement devancé d'une trentaine de secondes un petit groupe de poursuivants réglé par le Slovène  Simon Spilak devant le Portugais Rui Costa. Le groupe maillot jaune avec Michal Kwiatkowski, Richie Porte et Geraint Thomas a lui déboursé plus d'une minute. 

La réaction de Tony Gallopin en vidéo

 

Le résumé de la sixième étape en vidéo:

Le classement général après la 6e étape :

1. Tony Gallopin (FRA/LOT) 28h49:42.
2. Richie Porte (AUS/SKY) à 0:36 secondes
3. Michal Kwiatkowski (POL/ETI) 0:37.
4. Geraint Thomas (GBR/SKY) 0:38.
5. Jakob Fuglsang (DEN/AST) 0:38.
6. Rui Costa (POR/LAM) 0:42.
7. Simon Spilak (SLO/KAT) 0:53.
8. Rafael Valls (ESP/LAM) 1:01.
9. Gorka Izagirre (ESP/MOV) 1:19.
10. Tim Wellens (BEL/LOT) 2:00