Victoire Arnaud Démare Milan-San Remo 2016
Le triomphe d'Arnaud Démare (FDJ) sur Milan-San Remo | MARCO BERTORELLO / AFP

A Milan – San Remo, les sprinteurs ont la cote

Publié le , modifié le

C’est le printemps des sprinteurs. Depuis qu’ils avalent les bosses la bouche en fleur, les grosses cuisses se sont données rendez-vous au bout de la via Roma à San Remo. S’échapper dans le Poggio ou la Cipressa relève quasiment de l’impossible et cette 108e édition ne devrait pas échapper à la domination des sprinteurs. Ils sont au moins sept à briguer la victoire avec parmi eux deux Français, le tenant du titre Arnaud Démare et Nacer Bouhanni. Revue d’effectif.

  • Peter Sagan (SVK, 27 ans, Bora)

Peter Sagan (SVK, 27 ans, Bora)

Le champion du monde en titre a fait de Milan – San Remo son objectif du printemps. Au vu de sa forme étincelante, Sagan a la plus grosse pancarte dans le dos. "Je dois être désigné favori dans chaque course, explique-t-il. Je ne ressens plus ce genre de pression. Je suis habitué." Sa préparation sur Tirreno-Adriatico a été idéale avec deux succès d’étape. Il lui reste à éviter les pièges dans cette course au long cours où il n’a curieusement accroché qu'un seul podium.

Ses résultats sur Milan – San Remo : 17e en 2011, 4e en 2012, 2e en 2013, 10e en 2014, 4e en 2015, 12e en 2016
Notre cote : 60 % de chances de gagner

  • Fernando Gaviria (COL, 22 ans, Quick Step)

Fernando Gaviria (COL, 22 ans, Quick Step)

A l’image de Nacer Bouhanni, victime d’un incident mécanique dans les derniers mètres, Fernando Gaviria a une revanche à prendre sur la « classicissima ». Impressionnant dans la Cipressa et le Poggio, le Colombien avait même fait figure de vainqueur jusqu'aux 500 mètres avant de toucher le sol sur une faute d’inattention. Lui aussi est en grande forme et a décroché une étape lundi dans Tirreno-Adriatico. Avec Alaphilippe, Boonen et Gilbert dans son équipe, Gaviria peut enfin décrocher le jackpot.

Ses résultats sur Milan – San Remo : 79e en 2016
Notre cote : 30 % de chances de gagner

  • Arnaud Démare (FRA, 25 ans, FDJ)

Arnaud Démare (FRA, 25 ans, FDJ)

Couvé par Marc Madiot, Arnaud Démare a pris une nouvelle dimension. Sa victoire l’an dernier sur la via Roma n’y est pas étrangère et a validé le choix de son directeur sportif. Il arrive avec le plein de confiance, fort de trois victoires depuis le début de la saison dont une en costaud sur Paris-Nice. En revanche, il ne pourra plus compter sur l’effet de surprise et ses moindres gestes seront épiés après les accusations de triche l’an passé (plusieurs coureurs ont affirmé qu’il avait été aidé par une voiture dans l’ascension de la Cipressa, ndlr).

Ses résultats sur Milan – San Remo : 129e en 2013, 34e en 2014, 127e en 2015, 1er en 2016
Notre cote : 20 % de chances de gagner

  • Alexander Kristoff (NOR, 29 ans Katusha)

Alexander Kristoff (NOR, 29 ans Katusha)

Quand Alexander Kristoff se présente via Roma, c’est rarement pour y faire de la figuration. Lui aussi a déjà gagné la Primavera (2014). Les deux années suivantes il s’est à chaque fois présenté pour la gagne (2e en 2015, 6e en 2016). Derrière Sagan, il est celui qui a décroché le plus de victoires depuis janvier (4). Le Norvégien a passé sa course au soleil dans l’ombre, abandonnant au matin de la dernière étape, à y préparer Milan – San Remo. Il sait tout de cette course et la meilleure façon d’y arriver au sommet de son pic de forme.

Ses résultats sur Milan – San Remo : 131e en 2012, 8e en 2013, vainqueur en 2014, 2e en 2015, 6e en 2016
Notre cote : 20 % de chances de gagner

  • John Degenkolb (GER, 28 ans, Trek)

John Degenkolb (GER, 28 ans, Trek)

Les kilomètres ne font pas peur à John Degenkolb. Samedi, après 291 km, nul doute qu’il aura encore les jambes pour sprinter comme il l’avait fait en 2015 lors de la victoire via Roma. Absent l’an dernier à cause d’un accident de la circulation, le sprinteur allemand aimerait bien « scorer » à nouveau. Peu en vue sur Paris-Nice, Degenkolb attend son heure et bénéficiera de l’aide précieuse de ses coéquipiers Felline et Stuyven.

Ses résultats sur Milan – San Remo : 5e en 2012, 18e en 2013, 39e en 2014, vainqueur en 2015, absent en 2016
Notre cote : 15 % de chances de gagner

  • Nacer Bouhanni (FRA, 26 ans, Cofidis)

Nacer Bouhanni (FRA, 26 ans, Cofidis)

Maudit dérailleur ! Nacer Bouhanni l’a longtemps ressassé ce couac de la via Roma où la mécanique l’a trahi. Le Vosgien a tutoyé la victoire un court instant avant de finir en roue libre à la 4e place, le moral dans les socquettes. Son début de saison est à des années lumières de son potentiel. Son abandon dans Paris-Nice n’a pas redoré son blason. Heureusement, le sprinteur de Cofidis s’est refait une demi-cerise mercredi sur les pavés de Nokere. Reste à savoir s’il tiendra la distance. Bonne nouvelle pour lui, il fera beau samedi.

Ses résultats sur Milan – San Remo : 6e en 2015, 4e en 2016
Notre cote : 10 % de chances de gagner 

Xavier Richard @littletwitman

UCI World Tour