Romain Bardet face à Geraint Thomas sur le Critérium du Dauphiné.
Romain Bardet face à Geraint Thomas sur le Critérium du Dauphiné. | Philippe LOPEZ / AFP

Le Critérium du Dauphiné 2019: du Cantal, un c.l.m. à Roanne, la montée du col de Beaune et la Suisse au programme

Publié le , modifié le

Le tracé du Critérium du Dauphiné (9 juin au 16 juin) a été dévoilé ce lundi. Pour la première fois, cette course, sorte de "répétition" pour le Tour de France, s'élancera depuis le Cantal, avec une étape Aurillac-Jussac. Après les étapes pour sprinteurs ou puncheurs, le contre-la-montre individuel de 26.1km autour de Roanne ressemblera fortement à celui du prochain Tour, à Pau. En fin de semaine, la montagne sera au programme, avec notamment la montée du col de Beaune lors de la plus longue étape (228km), mais aussi celle des Sept Laux-Pipay, théâtre de l'arrivée le samedi. Et gare à celle de dimanche, qui se finira en Suisse.

Un départ depuis le Cantal, une arrivée en Suisse, et entre-temps, des terrains à découvrir. Les organisateurs du critérium du Dauphiné ont concocté un sacré programme pour cette "préparation" au Tour de France. Pour les ressemblances importantes, il y a ce contre-la-montre individuel disputé le mercredi 12 juin autour de Roanne. Un parcours de 26.1km qui ressemble énormément à celui préparé un mois plus tard sur les routes de la Grande Boucle, autour de Pau le 19 juillet avec 27km au menu. 

 En s'élançant pour la première fois du Cantal, la course s'est placée sur une voie assumée: des bosses, du dynamisme, bref, de quoi animer l'épreuve. Pour les sprinteurs, la belle arrivée devrait arriver le mardi, avec une ligne droite de 5km précédant la ligne à Riom, avant d'être probablement à la fête également le jeudi à Voiron.

Pour la victoire finale, la montagne jouera son rôle de juge de paix. Le vendredi, jour de la plus longue étape (228km) entre Saint-Vulbas et Saint-Michel-de-Maurienne, la montée au col de Beaune devrait être une belle découverte, ainsi que la descente menant à Saint-Michel-de-Maurienne. Le lendemain, nouveauté également avec la montée de Sept-Laux - Pipay, théâtre de l'arrivée avec un dénivelé de 4500m en 133km.

Le parcours

Dimanche 9 juin - 1re étape - Aurillac (15) > Jussac (15) - 142 km
Lundi 10 juin - 2e étape - Mauriac (15) > Craponne-sur-Arzon (43) - 180 km
Mardi 11 juin - 3e étape - Le Puy-en-Velay (43) > Riom (63) - 172 km
Mercredi 12 juin - 4e étape - Roanne (42) > Roanne (42) – C.l.m. individuel - 26,1 km
Jeudi 13 juin - 5e étape - Boën-sur-Lignon (42) > Voiron (38) - 201 km
Vendredi 14 juin - 6e étape - Saint-Vulbas - Plaine de l’Ain (01) > Saint-Michel-de-Maurienne (73) - 228 km
Samedi 15 juin - 7e étape - Saint-Genix-les-Villages (73) > Les Sept Laux-Pipay (38) - 133 km
Dimanche 16 juin - 8e étape - Cluses (74) > Champéry (Suisse) - 113,5 km

UCI World Tour