Pat McQuaid président UCI portrait 2009
Pat McQuaid, président de l'Union cycliste internationale | AFP - Fabrice Coffrini

La candidature de McQuaid remise en cause en Suisse

Publié le , modifié le

Trois membres de la Fédération suisse ont déposé un recours contre sa décision d'endosser la candidature de l'Irlandais Pat McQuaid à la présidence de l'Union cycliste internationale. "Nous avons reçu une plainte mardi. Elle émane de trois membres de Swiss cycling", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la fédération suisse, Selina Küpfer, précisant que le cas sera tranché par le tribunal arbitral de la Fédération.

L'Irlandais, en poste depuis 2005, a besoin d'être endossé par une  Fédération pour pouvoir se représenter. Dans un premier temps, la Fédération irlandaise avait accepté de présenter  sa candidature, avant de se raviser et de décider de soumettre ce choix à un  vote lors d'une assemblée extraordinaire. Le comité directeur de Swiss Cycling avait alors choisi d'offrir à Pat  McQuaid, domicilié en Suisse, la possibilité de briguer un troisième mandat à  la tête de l'UCI. 

Depuis le rapport de l'Agence américaine antidopage (Usada) sur le cas  Lance Armstrong qui égratignait sérieusement la direction de l'UCI, Pat McQuaid  voit poindre contre lui une fronde pour l'évincer de la présidence. Le président de la Fédération britannique, Brian Cookson, a décidé de se  porter candidat contre lui, lors de cette élection qui se tiendra fin septembre  à Florence.

AFP