Tour du Qatar
Le Tour du Qatar emprunte des routes peu communes. | LIONEL BONAVENTURE / AFP

Kristoff remporte la deuxième étape du Tour du Qatar

Publié le , modifié le

Alexander Kristoff (Katusha) a remporté la deuxième étape du Tour du Qatar. Le vent aura été le principal acteur de cette deuxième journée, marquée par les bordures. Les Français Bouhanni (Cofidis) et Démare (FDJ) n'ont pas réussi à accrocher le bon wagon, et ne terminent pas dans le top 10.

De nombreuses bordures ont pimenté la course. Rapidement, des sprinters comme Kittel (Giant-Alpecin), Boasson Hagen (MTN Kubeka) ou encore Philippe Gilbert (BMC) se retrouvent distanciés du premier groupe de tête, qui est composé d'une vingtaine d'unités. A l'avant, on retrouve ainsi le dernier maillot vert du Tour de France, Peter Sagan (Tinkoff Saxo), Alexander Kristoff (Katusha) ou encore Tom Boonen (Etixx Quick Step) et son coéquipier, vainqueur sortant de ce Tour du Qatar, Nicki Terpstra. Kristoff est parvenu à rester jusqu'au bout parmi le groupe de tête d'une  quinzaine de coureurs qui s'est formé en fin de course, au cours d'une étape  ponctuée par les cassures répétées d'un peloton finalement explosé en de  multiples groupes, notamment sous l'impulsion de la formation Etixx de Boonen. "C'était très dur avec le vent, il y avait presque une tempête de sable !  Le sable rentrait dans la bouche, partout. C'est une des journées les plus  difficiles que j'ai connues", a commenté le Norvégien, 14 succès en 2014.

Les coureurs, bien aidés par le vent, sont arrivés avec près d'une heure d'avance sur les prévisions.  Alexander Kristoff s'est montré le plus rapide au sprint, et empoche le maillot de leader. Nacer Bouhanni (Cofidis) et Arnaud Démare (FDJ), tous deux avec de grandes chances de victoires sur cette épreuve, n'ont pu accrocher ce premier groupe, et ont donc du abandonner tout espoir de victoire d'étape, au profit du vainqueur de Milan-San-Remo, Alexander Kristoff (Katusha). Le sprinteur de Cofidis a cédé  03 min 08 sec, et celui de FDJ, troisième la veille, plus du double (06:55.). La plus longue étape de cette 14e édition, courue entre le port d'Al Wakra  et Al Khor Corniche, dans l'est de l'émirat, a creusé d'importants écarts au  classement. A l'arrivée, l'addition est lourde pour certaines têtes d'affiche. Le  Britannique Bradley Wiggins et l'Allemand Marcel Kittel ont franchi la ligne  avec 09 min 18 sec de retard.

Marcel Kittel, l'un des meilleurs sprinters au monde, n'a pu non plus se mêler au sprint. 

     Classement de la 2e étape:
    1. Alexander Kristoff (NOR/KAT), les 187,5 km en 3h49:51.
    2. Andrea Guardini (ITA/AST) m.t.
    3. Greg Van Avermaet (BEL/BMC) m.t.
    4. Peter Sagan (SVK/TCS) m.t.
    5. Tom Boonen (BEL/EQS) m.t.
    6. Heinrich Haussler (AUS/IAM) m.t.
    7. Adam Blythe (GBR/OGE) m.t.
    8. Marcus Burghardt (GER/BMC) m.t.
    9. Jasper Stuyven (BEL/TFR) m.t.
    10. Ian Stannard (GBR/SKY) m.t.
   
    Classement général (après 2 étapes sur 6) :
    1. Alexander Kristoff (NOR/KAT), en 7h39:31.
    2. Tom Boonen (BEL/EQS) à 01.
    3. Greg Van Avermaet (BEL/BMC) à 03.
    4. Andrea Guardini (ITA/AST) à 04.
    5. Niki Terpstra (NED/EQS) à 08.
    6. Marcus Burghardt (GER/BMC) à 09.
    7. Peter Sagan (SVK/TCS) à 10.
    8. Heinrich Haussler (AUS/IAM) à 10.
    9. Jasper Stuyven (BEL/TFR) à 10.
    10. Maciej Bodnar (POL/TCS) à 10.

Vidéo : le duel Démare - Bouhanni débute au Qatar