Sébastien Hinault AG2R-La Mondiale 042011
Sébastien Hinault | AFP - JACQUES DEMARTHON

Hinault contrôlé à l'école de son fils

Publié le , modifié le

Sébastien Hinault a effectué mardi la rentrée des classes de son fils en compagnie d'un... contrôleur de l'Union cycliste internationale (UCI) à la suite d'un problème lors d'un contrôle-surprise.

"Le contrôleur UCI qui fait la rentrée scolaire de mon fils avec moi, on aura tout vu!", s'est amusé mardi sur Twitter le coureur breton d'IAM cycling, sans lien de parenté avec Bernard Hinault. Tout avait commencé normalement : Sébastien Hinault reçoit, mardi peu avant 8h00, la visite inopinée d'un contrôleur de l'UCI à son domicile, dans la tranche horaire de présence obligatoire prévue par le logiciel ADAMS (qui gère la géo-localisation des sportifs dans le cadre de la lutte anti-dopage, ndlr). Le coureur s'exécute, mais l'un des flacons contenant l'urine se referme mal, et oblige ainsi à recommencer la procédure.

Problème : Hinault n'a plus envie d'uriner. "Obligé de recommencer mais moi plus envie de pisser!" a-t-il expliqué sur Twitter. Le contrôleur, tenu par le règlement de suivre Sébastien Hinault jusqu'à  l'obtention du nouvel échantillon, a donc dû l'accompagner jusqu'à l'école primaire de son fils, dont c'était la rentrée scolaire. Le contrôleur "a bien compris, lui aussi il avait trois gamins donc il comprenait la situation", a expliqué Hinault à la radio France Bleu Armorique. Après deux cafés et une demi-bouteille d'eau, le contrôleur de l'UCI a pu repartir avec les échantillons.

AFP