Peter Sagan et Richard Carapaz
Peter Sagan (à gauche), qui découvrira le Giro en 2020, et le vainqueur sortant Richard Carapaz | AFP

Etna, Stelvio, Izoard et trois chronos individuels : le parcours du Giro 2020 dévoilé

Publié le , modifié le

Le Giro a dévoilé son parcours pour son édition 2020, prévue du 9 au 31 mai. Les favoris se joueront la victoire dans la dernière semaine, avec trois étapes de haute montagne en quatre jours. Peter Sagan, qui découvrira pour la première fois le Tour d'Italie en mai, était la star de la présentation.

Le parcours du Giro 2020 est désormais connu. Il emmènera le peloton de Budapest, le 9 mai, à Milan, le 31 mai. Les coureurs devront disputer trois contre-la-montre individuels, cinq étapes de haute montagne, sept vallonnées et six en plaine. 

Une dernière semaine décisive 

Le Grand Départ de Budapest avait été déjà annoncé, avec un premier contre-la-montre individuel pour débuter la course. Après deux étapes supplémentaires en Hongrie, le peloton s'envolera pour la Sicile pour débuter les ascensions. Le mythique Etna sera escaladé dès la 5e étape, longue de 150 kilomètres. Il faudra attendre la 15e étape pour retrouver de la haute montagne, avec la montée vers Piancavallo. Le début d'une semaine décisive, avec le Monte Bondone et Madonna Di Campiglio (17e étape), le Mortirolo et le Stelvio (18e étape) puis Sestrière (20e étape). Cette avant-dernière étape offrira également un passage en France par les cols de l'Izoard et de Montgénèvre. Les coureurs termineront par un contre-la-montre de 16,5 kilomètres jusqu'à Milan. 

Sagan star de la présentation

Si le parcours est officiellement connu, reste à constituer le plateau. Peter Sagan, septuple vainqueur du classement du meilleur sprinteur sur le Tour de France, était l'invité d'honneur de la présentation. Le Slovaque de 30 ans va découvrir le Tour d'Italie, une décision qui s'explique sans doute par la proximité entre le Tour de France et l'épreuve de cyclisme sur route des Jeux de Tokyo. Les coureurs visant le titre olympique pourraient ainsi privilégier le Giro. Egan Bernal, vainqueur de la dernière Grande Boucle, a évoqué la possibilité de ne pas défendre son titre pour laisser Chris Froome viser un 5e maillot jaune. Romain Bardet (AG2R La Mondiale) pourrait lui changer d'air après un Tour de France difficile. 

UCI World Tour