Philippe Gilbert
Le bonheur de Philippe Gilbert | AFP - BELGA MAG - ERIC LALMAND

Gilbert remporte l'Amstel Gold Race

Publié le , modifié le

Pour la troisième fois de sa carrière, Philippe Gilbert (BMC) a remporté l'Amstel Gold Race. Déjà vainqueur de la Flèche Brabançonne cette saison, le Belge a faussé compagnie notamment à d'autres candidats à la victoire, Simon Gerrans (Orica) et Alejandro Valverde (Movistar). L'Australien a pris la troisième place de la course derrière le Belge Jelle Vanendert (Lotto).

L'équipe BMC a réalisé un final idéal. A 8km du terme de la course, Greg Van Avermaet partait en contre. Le peloton revenait sous l'impulsion des Orica-Greenedge, et dans le Cauberg, c'est Samuel Sanchez qui s'en allait, avec Michal Kwiatkowski (Omega-Pharma) et Simon Gerrans (Orica) derrière lui. Et juste après, Philippe Gilbert plaçait une grosse attaque. personne ne pouvait le suivre. La fusée à trois étages plaçait sur orbite le Belge, qui n'avait plus qu'à poursuivre son effort pour couper la ligne d'arrivée avec 5" d'avance sur Jelle Vanendert (Lotto), Simon Gerrans (Orica), Alejandro Valverde (Movistar) et Michal Kwiatkowski. "Avant le Cauberg, j'ai été bien emmené par Burghardt qui m'a placé en  bonne position", a raconté le vainqueur. "Ensuite, il était prévu que Samuel Sanchez attaque au pied. Je  n'ai pas été surpris par son attaque, mes adversaires un peu plus. Ils ont dû  réagir. J'ai attendu le moment où je sentais que c'était le meilleur, que ça  fasse très mal avant d'accélérer. Après il faut pouvoir résister. J'ai pris  l'intérieur du virage, je me suis concentré à cent pour cent et j'ai fait la  différence. Au briefing, on avait parlé du vent dans le dos. Mais je connais  très bien la région et je sais que le vent du matin n'est pas toujours celui de  l'après-midi, il tourne souvent. Heureusement, c'est resté dans la même  direction, c'était parfait."

Surpuissant, le Wallon a distancé ses rivaux comme il l'avait fait dans le  même lieu lors de sa victoire dans le Championnat du monde 2012. Gilbert, qui est âgé de 31 ans, a enlevé son deuxième succès de la saison,  quatre jours après son succès dans la Flèche Brabançonne. Trois ans après son dernier sacre ici-même, le champion du monde 2012 renoue avec une grosse victoire. "Ma victoire à la Flèche Brabançonne (mercredi dernier) m'a donné beaucoup  de confiance, même si c'était dans une semi-classique mais une belle  semi-classique. Elle m'a permis surtout d'arriver dans une situation idéale", a  savouré Gilbert, après en avoir fini avec les 251 kilomètres. "Après une saison décevante l'an dernier, je me suis refermé sur moi-même",  a expliqué le Wallon. "J'ai refusé toutes les demandes, je me suis entraîné  sérieusement, je me suis soigné et j'ai entamé la saison avec moins de poids. Le poids, c'est le pire ennemi du coureur cycliste".

Une longue échappée

Dans cette 49e édition courue sous un ciel clément, un groupe de dix  coureurs (Marycz, Riblon, Boem, Ligthart, Mohoric, Lutsenko, Vanlandschoot,  Lang, Belletti, Van Hecke), parti à l'avant dès les tout premiers kilomètres, a  compté jusqu'à près d'un quart d'heure d'avance.

Le peloton le plus souvent mené par l'équipe BMC de Philippe Gilbert a  contrôlé l'écart ramené de 12 minutes (Km 100) à 6 minutes (Km 177). La  formation Omega Pharma a assuré la chasse pour se rapprocher à 3 minutes (Km  205), à l'entrée de l'enchaînement des côtes (Gulperberg, Kruisberg, Eyserbos,  Frombert, Keutenberg). A 40 kilomètres de l'arrivée, le Français Thomas Voeckler a initié et animé  la contre-attaque (avec Weening, Van Avermaet, Stybar, Fuglsang et Wellens,  rejoints ensuite par Kolobnev et Martens). A l'avant, le Français Christophe Riblon, accompagné par le Belge Preben  Van Hecke, a tenu bon jusqu'aux 9 kilomètres malgré la contre-attaque du Belge  Greg Van Avermaet et du Danois Jakob Fuglsang. Un regroupement général s'est  opéré quelques instants plus tard jusqu'à la dernière ascension de Cauberg et  le démarrage de l'Espagnol Samuel Sanchez plaçant sur orbite Gilbert, son chef  de file. L'Espagnol Joaquim Rodriguez, pris dans une chute durant la première moitié  de parcours, a dû abandonner prématurément.

Classem​ent

    1. Philippe Gilbert (BEL/BMC) les 251,8 km en 6h25:57.
    2. Jelle Vanendert (BEL/LTB) à 0:05.
    3. Simon Gerrans (AUS/ORI) 0:06.
    4. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 0:06.
    5. Michal Kwiatkowski (POL/OPQ) 0:06.
    6. Simon Geschke (GER/GIA) 0:10.
    7. Bauke Mollema (NED/BKN) 0:10.
    8. Enrico Gasparotto (ITA/AST) 0:10.
    9. Daniel Moreno (ESP/KAT) 0:10.
    10. Yukiya Arashiro (JPN/EUC) 0:12.
    11. Bjorn Leukemans (BEL/AJW) 0:12.
    12. Michael Matthews (AUS/ORI) 0:12.
    13. Davide Rebellin (ITA/CCC) 0:12.
    14. Fabian Wegmann (GER/GRM) 0:12.
    15. Anthony Roux (FRA/FDJ) 0:12.
    16. Giampaolo Caruso (ITA/KAT) 0:12.
    17. Rui Costa (POR/LAM) 0:12.
    18. Roman Kreuziger (CZE/TIN) 0:12.
    19. Alexandre Kolobnev (RUS/KAT) 0:21.
    20. Tom Dumoulin (NED/GIA) 0:21.
    21. Tom-Jelte Slagter (NED/GRM) 0:21.
    22. Lars Petter Nordhaug (NOR/BKN) 0:21.
    23. Arnold Jeannesson (FRA/FDJ) 0:21.
    24. Frank Schleck (LUX/TRE) 0:23.
    25. Thomas Voeckler (FRA/EUC) 0:36.
    ...