Philippe Gilbert
Le coureur belge Philippe Gilbert | AFP - ERIC LALMAND

Gilbert : "il manque encore un petit quelque chose"

Publié le , modifié le

Le Belge Philippe Gilbert, favori de la Flèche wallonne mais seulement 15e à l'arrivée à 15 secondes du vainqueur, l'Espagnol Daniel Moreno, a reconnu mercredi à Huy qu'il lui a "manqué un petit quelque chose" pour prétendre à la victoire.

"La Flèche ne ment pas, c'est souvent le plus fort qui gagne". Philippe Gilbert n'était donc pas le plus fort mercredi au sommet du Mur de Huy. Daniel Moreno si. L'équipe (BMC) a bien roulé mais la course parfaite, c'est  la course que l'on gagne. Ce n'est de nouveau pas le cas... Il me manque encore  quelque chose, quelques pourcents pour passer du statut de favori à celui de  vainqueur. Quand on est favori, il ne faut pas compter sur la chance pour  gagner mais seulement sur de bonnes jambes", a déclaré le champion du monde.

Beau joueur, il a salué la victoire de l'Espagnol Daniel Moreno qui, "intelligemment", a parfaitement contré l'attaque du Colombien Betancur. "Moreno a très bien roulé. On savait qu'il est très fort sur ce genre  d'arrivée, a expliqué le Belge. Il a parfaitement profité de notre travail. On  savait que les autres équipes allaient agir en fonction de nous. On a raté nos  classiques jusqu'à présent. Nous sommes sous pression avec un grand besoin de  réussir un truc. Automatiquement, les autres nous regardent: c'est normal".

La "Doyenne" en lot de consolation

Auteur du doublé en 2011, le Belge n'égalisera donc pas cette année la performance de Ferdi Kübler, vainqueur de la Flèche et de Liège-Bastogne-Liège deux années de suite. Mais, cela n'empêchera pas Gilbert d'être à nouveau parmi les favoris dimanche sur les routes de la "Doyenne" des classiques. "Si j'ai donné l'impression de coincer dans les 100 derniers mètres c'est  simplement parce que j'ai coupé mon effort une fois la victoire hors  d'atteinte, a-t-il expliqué. Parce que faire 9e, 15e ou 20e, pour moi, cela n'a  pas d'importance".

"Ma forme est bonne et ma motivation est maximale. Il faudra compter sur  moi dimanche. Mais cette journée va laisser des traces. Il a fait chaud.  J'aurai bien besoin de deux jours pour récupérer. Je serai alors en ordre de  marche pour dimanche", a-t-il conclu.