Greg Van Avermaet accélère dans le Kemmel de Gand-Wevelgem
Greg Van Avermaet (BMC) accélère dans le Kemmel de Gand-Wevelgem | DAVID STOCKMAN / BELGA MAG / BELGA

Gand-Wevelgem : Greg Van Avermaet plus malin que Peter Sagan

Publié le , modifié le

Le voilà l'homme fort des Flandriennes 2017. Deux jours après son succès sur le GP E3, Greg Van Avermaet (BMC) a remis le couvert sur Gand-Wevelgem, 79e du nom. Le Belge a réussi un nouveau coup de force dans le final de la course. Il devance au sprint Jens Keukeleire (Orica-Scott). Candidat à sa propre succession, Peter Sagan (Bora) s'est fait piéger à 15 kilomètres de l'arrivée et n'a pris que la 3e place.

Peter Sagan n'est pas resté longtemps sur le podium. Le strict minimum. Il faut dire que Slovaque avait de quoi être déçu, lui qui courrait après son 3e succès sur Gand-Wevelgem. Mais Sagan a joué et il a perdu. Généreux sur ses courses et souvent décrié pour ses efforts superflus, le Slovaque avait décidé de changer son fusil d'épaule. Quand Greg Van Avermaet et Jens Keukeleire ont accéléré à 15 kilomètres de l'arrivée, il a choisi de laisser Niki Terpstra et Kragh Andersen prendre en main la chasse. Sauf que personne n'a voulu y aller. Le temps de se réveiller, les deux fuyards avaient pris une quinzaine de secondes d'avance. S'en suivait un mano-à-mano intense mais les poursuivants n'arrivaient pas à se rapprocher à moins de 8 secondes.

Van Avermaet comme Boonen ?

3e au final, Sagan allait suivre à distance la victoire de son rival Van Avermaet grâce à un sprint propre. "Je ne pensais pas réussir à gagner cette course davantage taillée pour les purs sprinters, a expliqué le Flamand. J'ai été audacieux et la suite de la course a été un scénario idéal pour moi. Sagan a laissé tomber quand il a vu qu'il ne recevait pas d'aide. Lors du sprint, avec le vent de face, il fallait se lancer au bon moment. Tout fut parfait". "Golden Greg" et Sagan avaient réussi à bien secouer le cocotier lors du deuxième passage dans le Kemmel. Beaucoup de prétendants y perdaient leurs espoirs, à l'image de Tom Boonen, trop juste pour tenir le rythme. Arnaud Démare avait lui cédé un peu plus tôt sur une crevaison dans les premiers chemins de terre. Il lui reste encore le Tour des Flandres et surtout Paris-Roubaix pour réussir son printemps. A moins que Van Avermaet ne fasse comme Boonen en 2012 en raflant l'E3, Gand-Wevelgem et les deux monuments des pavés de la quinzaine sainte. "Je ne peux plus le cacher, je serai sans doute l'homme à battre, le favori", a-t-il reconnu après sa 3e victoire majeure en ce début de saison.

VIDEO. Le Phénomène Peter Sagan

Clas​sement du 79e Gand-Wevelgem

1. Greg Van Avermaet (BEL/BMC) les 249,2 km en 5h39:05. (moyenne: 44,1 km/h)
2. Jens Keukeleire (BEL/ORI) à 0:00.
3. Peter Sagan (SVK/BOA) 0:06.
4. Niki Terpstra (NED/ETI) 0:06.
5. John Degenkolb (GER/TRE) 0:06.
6. Tom Boonen (BEL/ETI) 0:06.
7. Jens Debusschere (BEL/LOT) 0:06.
8. Michael Matthews (AUS/GIA) 0:06.
9. Fernando Gaviria (COL/ETI) 0:06.
10. Sacha Modolo (ITA/LAM) 0:06.
11. Maxime Vantomme (BEL/WBC) 0:06.
12. Bert Van Lerberghe (BEL/TSV) 0:06.
13. Sonny Colbrelli (ITA/TBM) 0:06.
14. Juraj Sagan (SVK/BOA) 0:06.
15. Christophe Laporte (FRA/COF) 0:06.
.../
30. Yoann Offredo (FRA/AJW) 0:06.
36. Hugo Hofstetter (FRA/COF) 0:06.
59. Julien Duval (FRA/ALM) 7:26.
78. Arnaud Démare (FRA/FDJ) 7:26.

Xavier Richard @littletwitman

UCI World Tour