Pierre Rolland (Europcar)
Pierre Rolland (Europcar) a abandonné lors de la 8e et dernière étape du Dauphiné. | PASCAL POCHARD-CASBIANCA / AFP

Dauphiné : Pierre Rolland (Europcar) mis au repos forcé

Publié le , modifié le

Pierre Rolland (Europcar) s'est vu prescrire un repos de trois jours pour soigner le début de tendinite qui a entraîné son abandon, dimanche, dans la 8e et dernière étape du Critérium du Dauphiné.

Pierre Rolland va se reposer. Victime d'un début de tendinite qui a entraîné son abandon, dimanche, dans la 8e et dernière étape du Critérium du Dauphiné, l'Orléanais a préféré arrêter par précaution une vingtaine de kilomètres après le départ de cette étape courue par un temps froid et humide. "On avait décidé avec le staff que j'essaierai quand même aujourd'hui (dimanche) l'étape mais qu'à la moindre gêne ou douleur, je prenne zéro risque à trois semaines du Tour", a déclaré Rolland en ajoutant avoir commencé à ressentir une gêne au tendon d'Achille la veille au soir. "Il a déjà eu ça il y a trois ans, il valait mieux qu'il abandonne, surtout dans la perspective du Tour", a confirmé à l'AFP son directeur sportif Andy Flickinger.

Voeckler abandonne aussi

Avant le départ du Tour de France, le 29 juin à Porto-Vecchio (Corse), le grimpeur de l'équipe Europcar ne doit participer, selon son programme, qu'au Championnat de France, prévu le 23 juin à Lannilis (Finistère). L'autre chef de file du groupe, Thomas Voeckler, a lui aussi abandonné en cours d'étape. "Il a été pris par le froid, comme beaucoup de coureurs", a expliqué son directeur sportif. "Il s'est arrêté une première fois pour enfiler une veste thermique mais ça n'a pas suffi". Avant le Championnat de France et le Tour, l'ex-maillot jaune (2004 et  2011) doit participer pour sa part à la Route du Sud, du 13 au 16 juin. Dans le Dauphiné, Voeckler a gagné la 6e étape, vendredi à Grenoble, son premier succès de la saison après sa chute de la mi-avril (clavicule fracturée).

AFP