Andrew Talansky (Garmin)
Le podium du Dauphiné : Le vainqueur Andrew Talansky (au centre), Alberto Contador (à gauche) et Jürgen Van den Broeck (à droite) | LIONEL BONAVENTURE / AFP

Dauphiné: La sensation Talansky

Publié le , modifié le

Troisième du classement général au départ ce dimanche matin, Andrew Talansky (Garmin-Sharp) a créé la surprise en remportant le 66e Critérium du Dauphiné. L’Américain, parti dans une longue échappée, a résisté au retour d’Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) dans la huitième et dernière étape, remportée par Mikel Nieve (Sky) au sommet de la montée de Courchevel. Attaqué de toutes parts, Contador perd finalement son maillot jaune pour 27 secondes. Chris Froome (Sky), lui, n'est même pas dans le Top 10.

On attendait la grande explication entre Alberto Contador et Chris Froome (8 secondes d’écart seulement entre les deux hommes ce matin)… et c’est finalement Andrew Talansky, 26 ans, qui s’est invité à la table des cadors ! Troisième au général ce matin, le coureur américain a réalisé un petit coup de maître en s’immisçant dans la grande échappée du jour (une vingtaine de coureurs qui a compté jusqu’à trois minutes d’avance) pour chiper, in extremis, le maillot jaune à Contador.

L'étape pour Nieve

‘El Pistolero’ s’est retrouvé très vite esseulé dans cette dernière étape : exposé aux attaques de la Team Sky, l'Espagnol a perdu tous ses coéquipiers en début d'étape. Chris Froome, qui semblait avoir mis en place la bonne tactique en isolant son rival espagnol, n’a pourtant pas su profiter de cette situation favorable. Après avoir tenté plusieurs offensives, il a finalement été contre-attaqué à 25 kilomètres de la ligne par Contador, déterminé à sauver son maillot jaune. Mais Talansky, dans l'échappée, n'a jamais laissé le maillot jaune revenir sur lui. 

Andrew Talansky fond en larmes après sa victoire
Andrew Talansky fond en larmes après sa victoire

La belle perf' de Bardet

Lâché dans l'ultime ascension vers Courchevel par le grimpeur Mikel Nieve, qui a décroché une prestigieuse victoire d'étape, Talansky a résisté pour remporter le plus grand succès de sa carrière. "Tous les sactifices, c’est pour vivre des moments comme ça", a-t-il réagi après avoir fondu en larmes. Dixième du dernier Tour de France, l'Américain devance finalement Contador de 27 secondes au général. Jürgen Van den Broeck (à 35'') complète le podium, tandis que Chris Froome est douzième à 4'25. Le Britannique, mis en accusation ce matin par le JDD, n'a pas eu les jambes pour tenir le rythme de Contador. A noter enfin la très jolie performance de Romain Bardet, deuxième du jour et cinquième au général à 1'20. 

Le classement général du Critérium du Dauphiné :
1. Andrew Talansky (USA/GRM) 31 h 08:08.
2. Alberto Contador (ESP/TIN) à 27.
3. Jürgen Van den Broeck (BEL/LTB) 35.
4. Wilco Kelderman (NED/BKN) 43.
5. Romain Bardet (FRA/ALM) 1:20.
6. Adam Yates (GBR/ORI) 2:05.
7. Vincenzo Nibali (ITA/AST) 2:12.
8. Mikel Nieve (ESP/SKY) 2:59.
9. Daniel Navarro (ESP/COF) 3:04
10. Jakob Fuglsang (DEN/AST) 3:17.
11. Leopold König (CZE/APP) 4:03.
12. Chris Froome (GBR/SKY) 4:25.
...