Philippe Gilbert remporte son 4e succès dans l'Amstel Gold Race.
Philippe Gilbert remporte son 4e succès dans l'Amstel Gold Race. | YORICK JANSENS / BELGA MAG / BELGA

Amstel Gold Race : Philippe Gilbert sacré pour la 4e fois devant Michal Kwiatkowski

Publié le , modifié le

Philippe Gilbert, le vainqueur du Tour des Flandres cette année, remporte la 52e édition de l’Amstel Gold Race, la première des trois grandes ardennaises. Il s’agit de son 4e sacre dans cette course. Le Belge n’est plus qu’à une victoire du record détenu par Jan Raas (5 victoires). La classique néerlandaise présentait un profil modifié cette année. Si la mythique montée du Cauberg n’était franchi qu’à trois reprises, et dont la dernière ascension à 15 km de l’arrivée, la modification du parcours n’a pas favorisé les sprinteurs, comme annoncé.

C’est un groupe de douze hommes qui anime le début de la course tout au long de l’étape. Tenu à distance, avec plus de cinq minutes d’avance, le groupe de tête se fait progressivement reprendre par le peloton. C’est la BMC qui décide d’accélérer à 72 km de l’arrivée. L’échappée du jour prend fin avec Fabien Grellier (Direct Energie) repris à 37 km de l’arrivée.

Les favoris se sont expliqués à la fin

C’est alors que d’autres coureurs remuent le peloton. Le nouveau groupe d’échappée est composé notamment de Philippe Gilbert et de Michal Kwiatowski. Après quelques kilomètres, les autres favoris décident de réagir et un groupe de contre se forme avec Greg Van Avermaet, Alejandro Valverde et Tim Wellens. Au pied du Cauberg, le groupe du champion de Belgique a 30 secondes d’avance.

A 6 km de l'arrivée, le Polonais Michal Kwiatkowski lance une attaque. Il est suivi sans problème par Philippe Gilbert. Les deux hommes prennent facilement le large à 5 km, profitant d'un groupe qui ne s'entend pas. Kwiatkwoski fait moins d'effort que le Belge pour créer l'écart et attend le dernier moment, dans le dernier kilomètre pour lancer le sprint. Si dans un premier, il semble avoir la marge pour l'emporter, le champion de belgique ne lâche rien et donne les coups de pédale suffisant pour revenir dans les derniers mètres.

Gilbert, roi des classiques 

Le Belge n'en finit pas d'étoffer son palmarès en terme de classiques. Après avoir remporté le Tour des Flandres en 2017, Philippe Gilbert lève les bras pour sa 13e classique remportée. 13 classiques dont 10 grands succès et 4 "Monuments". Il s'agit aussi de son 4e Amstel Gold Race. "Il m'a surpris en lançant de si loin mais je n'ai pas paniqué. Je sentais que je me rapprochais et j'ai pu passer", a déclaré Gilbert à l'arrivée. "On a collaboré le plus longtemps possible et, ensuite, que le meilleur gagne", a-t-il expliqué en saluant la loyauté de celui qu'il appelle "Kwiato", champion du monde en 2014.

Gilbert est ainsi le 3e coureur à remporter le Tour des Flandres et l'Amstel Gold Race la même année, après Eddy Merckx (1975) et Jan Raas (1979).

Le classement de la course

1. Philippe Gilbert (BEL/QST) les 261 km en 6 h 31:40.
2. Michal Kwiatkowski (POL/SKY) à 0:00.
3. Michael Albasini (SUI/ORI) 0:10.
4. Nathan Haas (AUS/DDT) 0:10.
5. José Joaquin Rojas (ESP/MOV) 0:10.
6. Sergio Henao (COL/SKY) 0:10.
7. Ion Izagirre (ESP/BAH) 0:14.
8. Michael Gogl (AUT/TRE) 1:10.
9. Sonny Colbrelli (ITA/BAH) 1:11.
10. Michael Matthews (AUS/SUN) 1:11.
11. Juan José Lobato (ESP/LNL) 1:11.
12. Greg Van Avermaet (BEL/BMC) 1:11.
13. Oliver Naesen (BEL/ALM) 1:11.
14. Arthur Vichot (FRA/FDJ) 1:11.
15. Tiesj Benoot (BEL/LOT) 1:11.
16. Kristian Sbaragli (ITA/DDT) 1:11.
17. Jay McCarthy (AUS/BOA) 1:11.
18. Daryl Impey (RSA/ORI) 1:11.
19. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 1:11.
20. Paul Martens (GER/LNL) 1:11.

Guillaume Gorgeu @g_gorgeu

UCI World Tour