Tour des Flandres Fabian Cancellara 042014
Nouvelle victoire de Fabian Cancellara sur le Tour des Flandres | AFP - Thierry Roge

Triplé dans les Flandres pour Cancellara

Publié le , modifié le

Déjà victorieux l'année dernière sur cette même épreuve, le Suisse Fabian Cancellara (Trek) s'est imposé sur le Tour des Flandres, dimanche au terme de 259,1 km d'un parcours compliqué marqué par de nombreuses chutes. Cancellara l'a emporté pour la 3e fois égalant le record des victoires dans ce "monument" du cyclisme. Sur la ligne, il a réglé les trois Belges qui l'accompagnait dans la dernière échappée: Greg Van Avermaet, Sep Vanmarcke et Stijn Vandenberghe.

Pour la cinquième place, le Norvégien Alexander Kristoff a devancé le  Néerlandais Niki Terpstra. Le Belge Tom Boonen, qui visait pour sa part une quatrième victoire, a pris la septième place.

Fabian Cancellara, 33 ans, n'avait pas encore gagné cette saison, après avoir terminé deuxième de Milan-San Remo. Il fallait qu'il soit très fort cette année encore face à l'armée belge toujours désireuse de briller chez elle, et alors qu'il est évidemment très attendu avec son étiquette de tenant du titre. Il a donc dû s'appliquer à rester dans le coup sur toutes les difficultés sans avoir la possibilité de vraiment se découvrir avant les derniers kilomètres d'une course où les chutes ont été très nombreuses. Roelandts, Popovych, Rast et Isaichev notamment, en ont été victimes. La plus dramatique a concerné en début de course le Belge Johan Vansummeren qui a percuté une spectatrice, laquelle a été transportée à l'hôpital dans un état très grave avec un pronostic vital engagé. 

Les Belges à l'attaque

L'échappée principale de la journée a concerné onze coureurs (Phinney, Impey, Broeckx, Kunchynski, Vanlandschoot, Wallays, Zingle, R. Kreder, W. Kreder, Palini, Appollonio), lancée à la fin de la première heure, elle a longtemps tenu la distance avant de s'étioler au fil des kilomètres. Les derniers rescapés (Phinney, Impey, Broeckx) n'ont été rejoints que dans le Koppenberg, la 12e des 17 montées au programme. Un groupe de 13 coureurs réunissant l'ensemble des favoris s'est alors dégagé à quelque 35 kilomètres de l'arrivée, avant que Van Avermaet, suivi par Vandenbergh, passe à l'attaque au seuil des 30 derniers kilomètres. En raison de la mésentente dans le groupe des favoris, le peloton s'est ensuite reconstitué à 20 kilomètres de l'arrivée, avant la troisième ascension du Quaremont, où Cancellara a forcé l'allure. Le Suisse n'a gardé avec lui que Vanmarcke, comme l'an passé dans Paris-Roubaix.

Van Avermaet, qui n'avait pas été relayé par Vandenbergh, a lâché provisoirement son compagnon dans le dernier mont, le Paterberg, à 13 kilomètres de la ligne. Mais Vandenbergh, installé dans les roues de Cancellara  et Vanmarcke, est revenu quelques instants plus tard. La contre-attaque de Kristoff, parti seul puis rejoint par Terpstra, s'est  avérée vaine. Le quatuor de tête s'est donc disputé la victoire à Audenarde. Et encore une fois, Cancellara a fait parler autant son expérience que sa puissance.

Cancellara: "Encore plus beau que la première fois"

"J'ai du mal à croire à ce qui m'arrive... J'ai attaqué deux ou trois fois sans pouvoir faire la différence et je ne pouvais pas faire  plus. L'acide lactique montait dans les jambes. J'ai dû attendre le sprint, ce  qui m'a rendu très nerveux", explique Cancellara. Ce n'est jamais simple. Désolé pour la Belgique, je bats trois Belges.  Quand on passe la ligne, c'est juste fantastique... Répéter un succès, c'est  encore plus beau que la première fois. Je suis juste heureux !"

Un son de cloche évidemment différent du côté de Tom Boonen: "Il faut être réaliste, j'étais trop court. Je me sentais bien, mais cela n'a pas été suffisant. Dans le Quaremont, je me suis rendu compte que j'étais un cran en-dessous des meilleurs. J'ai une semaine pour retrouver de la confiance et de la force (pour Paris-Roubaix). Le résultat est décevant car collectivement, nous avons fait une bonne course".

Classement du Tour des Flandres

1. Fabian Cancellara (SUI/Trek)  les 259 km en 6 h 15:25.
2. Greg Van Avermaet (BEL/BMC) m.t.
3. Sep Vanmarcke (BEL/BKN) m.t.
4. Stijn Vandenbergh (BEL/OPQ) m.t.
5. Alexander Kristoff (NOR/KAT) à 20.
6. Niki Terpstra (NED/OPQ) 20.
7. Tom Boonen (BEL/OPQ) 28.
8. Geraint Thomas (GBR/SKY) 28.
9. Bjorn Leukemans (BEL/WAN) 28.
10. Sebastian Langeveld (NED/GRM) 28.
11. Vincent Jérôme (FRA/EUC) 28.

Le dernier kilomètre et la victoire de Cancellara

Christian Grégoire