Jens Debusschere (Lotto-Soudal)
Jens Debusschere (Lotto-Soudal) | ERIC LALMAND / BELGA MAG / BELGA

"A Travers la Flandre" : Jens Debusschere s'impose au sprint

Publié le , modifié le

Le Belge Jens Debusschere (Lotto-Soudal) a remporté, ce mercredi, à Waregem, la course "A Travers la Flandre", première semi-classique de la saison. Il s'est imposé au sprint, où il a sauté sur la ligne le Français Bryan Coquard (Energie Direct) qui s'est relevé un peu trop tôt, pensant avoir gagné. Le Néerlandais Edward Theuns (Trek-Segafredo) est venu compléter le podium de l'épreuve. Une épreuve qui a finalement été maintenue malgré les attentats qui ont frappés la Belgique hier.

Beaucoup d'émotion

A Roulers, ville de départ de la course, la journée a commencé par une minute de silence en hommage aux 31 morts et 270 blessés qui ont endeuillé la Belgique. Les mesures de sécurités ayant été renforcées, le niveau d'alerté élevé à 4 et les transports largement perturbés, le peloton n'était pas au complet. Ainsi, la formation Giant-Alpecin a du renoncer à participer à l'épreuve tandis que des équipes comme la Movistar étaient en effectifs réduits. 

Côté course, juste après le départ, l'ensemble des coureurs a de nouveau posé pied à terre pour respecter le moment national d'hommage rendu partout dans le pays. Ensuite, la compétition a repris ses droits et rapidement l'échappée du jour s'est formée avec Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale), Kevin van Melsen (Wanty - Groupe Gobert), Jesper Asselman (Roompot - Orange Peloton), Phil Bauhaus (Bora Argon 18), Alex Kirsch (Stölting Service Group) et Igor Boev (Gazprom-RusVelo). Cette échappée a compté jusqu'à 8 minutes d'écart. 

Greg Van Avermaet à l'attaque

Juste après le Taaienberg, une des difficultés du jour, un groupe de poursuivants s'est formé, avec notamment le tenant du titre, Jelle Wallays (Lotto Soudal). Dans le peloton, quelques coureurs ont réussi à prendre la poudre d'escampette, à l'image de Greg Van Avermaet (BMC), récent vainqueur du Het Nieuwsblad et de Tirreno-Adriatico. C'est d'ailleurs lui qui, à environ 10 km de l'arrivée, alors que les poursuivants venaient de faire la jonction avec l'échappée, qui a pris les commandes de la course et s'est échappé en solo. 

Au panache, le Belge semblait pouvoir aller au bout mais il a été repris dans le dernier kilomètres par le peloton emmené par le Néerlandais Nikki Terpstra (Etixx-Quickstep). Alors que Adrien Petit, Bryan Coquard ou encore le jeune prodige colombien Fernando Gaviria étaient bien placés pour le sprint final, c'est le Belge Jens Debusschere qui s'est imposé, profitant d'un Bryan Coquard qui s'est relevé un peu trop tôt avant la ligne d'arrivée. 

Jens Debusschere, champion de Belgique en 2014, offre ainsi une belle victoire à son pays en ce jour de grande tristesse pour le peuple belge. 

Isabelle Trancoën