Transferts : Mikel Landa quitte la Movistar

Publié le , modifié le

Auteur·e : William Vuillez
Mikel Landa sur le Tour de France 2019
Mikel Landa sur le Tour de France 2019 | Marco Bertorello / AFP

Après deux ans de contrat chez Movistar, Mikel Landa, 6e du dernier Tour de France, quitte la formation espagnole pour rejoindre la Bahrain-Merida à compter de la saison 2020.

Nouveau coup dur pour la Movistar. C'était dans les tuyaux depuis quelques temps, le départ de Mikel Landa est désormais acté. Le Basque quitte la formation espagnole après deux ans de loyaux services et s'engagera avec Bahrain-Merida à compter de 2020. "C'est avec un grand plaisir que nous accueillons Mikel dans notre équipe. C'est un coureur qui rend les courses plaisantes grâce à ses capacités en montagne", s'est réjoui dans un communiqué le manager général de l'équipe Brent Copeland

La Movistar dévalisée ? 

Le départ de Mikel Landa, 6e du dernier Tour de France, 3e du Giro en 2015 et 4e en 2019, est une grosse perte pour l'équipe espagnole qui en avait fait l'un de ses leaders pour les Grands Tours. Un départ qui ne devrait pas être le seul pour la Movistar cet été. En effet, outre l'Espagnol, Nairo Quintana et Richard Carapaz sont très proches de la sortie. 

Le Colombien, deuxième du Tour de France en 2013 et 2015, vainqueur du Giro en 2014 et de la Vuelta en 2016, devrait très probablement s'engager dans l'équipe française Arkea-Samsic l'année prochaine. "Nairo change d'équipe, il va chez Arkea", avait déclaré son père, Luis Quintana au micro de Blu Radio à Bogotá fin juillet.

Richard Carapaz, récent vainqueur du Giro est quant à lui annoncé à Ineos la saison prochaine.  L'Equipe avait relayé un accord de principe obtenu le 12 juillet entre Dave Brailsford (Manager Ineos) et Giuseppe Acquadro, l'agent de Carapaz. Du côté de la Movistar, Eusebio Unzué a confirmé le départ de son coureur équatorien la semaine dernière au micro de la Cadena Ser.