Tour du Pays Basque : Alex Aranburu s'impose à domicile, Primoz Roglic reste leader

Publié le , modifié le

Auteur·e : Jean-Baptiste Lautier
Alex Aranburu
Alex Aranburu remporte la deuxième étape du Tour du Pays Basque, le 6 avril 2021. | Laurent Lairys

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Alex Aranaburu (Astana) a remporté en solitaire la deuxième étape du Tour du Pays Basque ce mardi 6 avril. Primoz Roglic a tenté de creuser des écarts dans la dernière ascension avant de se faire reprendre. Il conserve la tête du général.

Alex Aranburu (Astana) a connu un grand bonheur dans sa jeune carrière de cycliste en s’imposant ce mardi 6 avril sur les routes de son Pays Basque natal. Le jeune coureur de l’équipe Astana a trompé son monde à 10 kilomètres de l’arrivée, dans la descente vers Sestao. Le Basque a profité d’un moment de flottement lors de la jonction de son groupe avec celui de Primoz Roglic, sorti dans la dernière ascension, pour attaquer sans ne jamais pouvoir être repris. Il remonte à la deuxième place du général, à cinq secondes du leader du team Jumbo-Visma.

Il a fallu attendre la dernière ascension et la Astanaria (7,7 km, 6,2%) pour voir un peu de mouvement de la part des favoris du jour. Accompagné de Sergio Higuita (Education First), Brandon Mcnulty (UAE) et Maximilian Schachmann (Bora Hansgrohe), Primoz Roglic a réussi à s’extirper du groupe de leader dans les pourcentages les plus difficiles mais le quatuor a finalement été repris un peu plus tard dans la descente, avant la banderille placée par Aranburu. Le Slovène conserve malgré tout la tête du général.

Pogacar s'est réveillé

Après avoir été distancé par son compatriote sur le chrono de ce lundi 5 avril, Tadej Pogacar (UAE) a tenté sa chance dans la dernière côte en décochant la première mèche au côté de David Gaudu (Groupama-FDJ. Il retentait le coup quelques hectomètres plus loin mais en vain. Le dernier vainqueur du Tour de France n’a ensuite pas réussi à suivre le petit groupe de quatre coureurs emmené par Roglic jusqu’au sommet de la Asturiana. Le jeune Slovène a manqué sa chance mais a montré ses ambitions sur cette deuxième étape.