Le Belge Philippe Glbert
Le Belge Philippe Glbert (BMC) | LLUIS GENE / AFP

Tour d'Espagne: Gilbert signe un doublé

Publié le , modifié le

Le Belge Philippe Gilbert (BMC) a remporté la 19e étape du Tour d'Espagne longue de 178,4 km à La Lastrilla. Comme en 2010, il signe un doublé dans la Vuelta. L'Espagnol Alberto Contador (Saxo Bak) est plus que jamais leader au général. Alejandro Valverde (Movistar) a pris la deuxième place de l'étape pour revenir à 1'35 de Contador grâce aux bonifications (14 secondes).

Après une étape sur un rythme de vacance,  Gilbert s'est imposé en costaud dans un final en faux-plat comme ce spécialiste des classiques ardennaises les apprécie et a devancé les Espagnols Alejandro  Valverde (Movistar), qui récolte là quelques précieuses bonifications pour le  général et Daniel Moreno (Katusha), d'une seconde.  Ces deux coureurs et Joaquim Rodriguez, 5e de l'étape, qui a lui aussi  participé à l'emballage final, ont grappillé 2 secondes sur Contador, arrivé  avec un très léger retard dans un deuxième groupe.

 Auparavant, un duo espagnol formé d'Aitor Galdos (Caja Rural) et José  Vicente Toribio (Andalucia) avait réussi à échapper à la vigilance du peloton. Partis dès le début de l'étape, ces deux coureurs auront compté jusqu'à 10  minutes d'avance sur leurs poursuivants. Mais ni cette avance, ni la pluie,  apparue pour la première fois sur cette Vuelta, n'ont pu empêcher le peloton de  les reprendre à 28 kilomètres du but.

Valverde n'a pas abdiqué

Au général, Contador reste toutefois paré de rouge avec 1 minute 35  secondes sur Alejandro Valverde et 2 min 21 sec sur Joaquim Rodriguez. "Aujourd'hui, ce fut compliqué sur la fin. Lors des trente derniers  kilomètres, il y a eu beaucoup de tension", a expliqué à l'arrivée un Contador  qui voit de plus en plus se rapprocher la victoire finale à Madrid. Mais Rodriguez et surtout Valverde ont montré qu'ils n'avaient pas  totalement abdiqué pour la victoire finale. U

n jour avant l'étape montagneuse de la Bola del Mundo, terrain favorable à  une dernière explication entre favoris, Valverde réalise ainsi une bonne opération grâce aux secondes de bonifications obtenues grâce à sa deuxième  place. Samedi, la 20e et avant-dernière étape de la Vuelta, 170,7 km entre Ségovie  et la Bola del Mundo, constituera la dernière occasion pour Valverde et  Rodriguez de bousculer la hiérarchie du classement général. "Je la connais bien puisque je m'entraîne presque toujours par là-bas.  C'est une montée très exigeante. Pour moi, c'est plus dur que le Cuitu Negru  (gravi cette année par la Vuelta)", a prévenu Contador.

Mathieu Baratas