Tour des Flandres : fractures au poignet droit pour Julian Alaphilippe après sa violente chute

Publié le , modifié le

Auteur·e : Vincent Daheron
Julian Alaphilippe à terre sur le Tour des Flandres 2020
Terrible ! Julian Alaphilippe à terre sur le Tour des Flandres 2020. | DIRK WAEM / BELGA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Lancé à l'assaut de la victoire sur le Tour des Flandres dans un trio de tête avec Mathieu Van der Poel et Wout Van Aert, le Français Julian Alaphilippe a chuté violemment en percutant une moto. Il est resté longtemps à terre avant d'abandonner. Son équipe a annoncé qu'il souffrait de fractures au poignet, il sera opéré lundi.

C’est peut-être la seule chose qui pouvait empêcher Julian Alaphilippe de gagner ce dimanche. Engagé sur son premier Tour des Flandres, le Français semblait en super forme pour s’imposer mais a chuté violemment en percutant une moto, mettant fin instantanément à tous ses espoirs.

Après une première attaque à 49 kilomètres de l’arrivée dans la roue de son coéquipier de toujours chez Deceuninck - Quick Step, Dries Devenyns, Julian Alaphilippe avait remis une couche quelques kilomètres plus loin avant de s’envoler définitivement à 39 km du terme. Dans sa roue, Mathieu van der Poel et Wout Van Aert, les deux autres grandissimes favoris de cette 104e édition du Ronde van Vlaanderen. Preuve donc que Julian Alaphilippe avait sans aucun doute les jambes pour jouer la victoire pour sa première participation à l'épreuve.

Fractures au poignet droit

Mais alors qu'il était en dernière position du trio de tête, calé dans la roue de Mathieu van der Poel, Julian Alaphilippe n'a pas vu une moto de l'organisation de course qui a décéléré dans une ligne droite et l'a percuté violemment. Le Néerlandais a évité la moto au dernier moment mais l'Auvergnat s'est fait surprendre. Projeté au sol en retombant lourdement sur le dos, le Français a vu ses compères d'échappée s'envoler en même temps que ses rêves de victoire. Alaphilippe a ensuite abandonné sans que l'on connaisse pour l'instant les conséquences physiques de sa chute. "Alaph" a été soigné par une équipe médicale puis transporté à l'hôpital de Renaix. Quelques heures plus tard, son équipe Deceuninck-Quick Step a annoncé que le champion du Monde souffrait de fractures au poignet droit. "Les radiographies ont montré des fractures des métacarpes 2 et 4 de sa main droite", précise le communiqué avant d'ajouter qu'Alaphilippe "sera opéré lundi à l'hôpital d'Herentals".