Tour de Valence : Vainqueur du général, Tadej Pogacar envoie déjà un message

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Tadej Pogacar

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Triple vainqueur d'étape sur la Vuelta (et 3e du général) l'an dernier, Tadej Pogacar fait partie des coureurs les plus attendus en 2020. Pour sa première course de la saison, le Tour de la Communauté valencienne, le Slovène de 21 ans n'a laissé aucune miette à la concurrence. Il a frustré les Alejandro Valverde et autre Dan Martin pour remporter les deux épreuves non destinées aux sprinteurs, en plus du classement général.

Du haut de ses 21 ans, Tadej Pogacar a déjà été intronisé comme le prochain leader du Team UAE sur le Tour de France 2020. Et il n'est pas en retard dans sa préparation. Le grimpeur slovène a tout raflé sur le Tour de la Communauté valencienne. Vainqueur en puncheur devant Alejandro Valverde à Cullera jeudi, il a fait sauter tous les grimpeurs les plus solides à Altea samedi, pour s'imposer en patron au classement général avec 6 secondes d'avance sur Jack Haig (Mitchelton-Scott) et Tao Geoghegan Hart (Ineos).

Une trajectoire à la Bernal ?

"Cette victoire signifie beaucoup pour moi, particulièrement après tous les efforts consentis cet hiver pour me préparer. Remporter ma première course de la saison, c'est incroyable. Je me sens vraiment bien, mais je ne suis pas encore au niveau que j'avais sur la Vuelta", a réagi Pogacar après son passage sur le podium. Le prochain gros objectif du grimpeur slovène est clairement le Tour de France, mais il y a encore beaucoup de chemin avant le mois de juin.

Sa prochaine sortie sera sur le Tour des Emirats arabes unis fin février. Il prendra ensuite part à Paris-Nice, au Tour du Pays-Basque et aux classiques ardennaises. Tadej Pogacar enchaînera alors sur le bloc Tour de France, avec un stage en altitude et le Critérium du Dauphiné. Pour sa première participation à la Grande Boucle, le jeune slovène fera partie des favoris. Pogacar suit les traces d'un certain Egan Bernal, sacré l'an passé sur le Tour à 22 ans, deux années après avoir remporté le Tour de l'Avenir. 

Son attaque victorieuse sur la 4e étape