Tour de Suisse : Warren Barguil prend le maillot de leader

Tour de Suisse : Warren Barguil prend le maillot de leader

Publié le , modifié le

Comme l’an passé, la terrible ascension du Sölden réussit aux Français. L’an passé, c’est Thibaut Pinot qui avait profité de ces pentes à plus de 10% de moyenne pour remporter l’étape, et empocher le maillot de leader. Cette fois, c’est le jeune Warren Barguil qui en a profité. Le Breton empoche le maillot jaune de leader, alors que Van Garderen remporte le gain de l'étape.

Sous les giboulées de neige autrichienne, Matthias Brändle, seul rescapé du jour, n’a pas réussi à résister au groupe des favoris. Le rouleur d’IAM Cycling comptait pourtant avec Ijo Keisse (Etixx Quick Step) pas moins de 12’30 d’avance avant cette dernière ascension du Sölden, 12 kilomètres à 10,4%.

Le leader Kerlderman, de jaune vêtu, se fait distancer sur ces pentes ardues par le groupe des favoris, mené par la Sky et Warren Barguil, qui a un bon coup à jouer pour le classement général. Brändle, rictus de souffrance aux lèvres, se fait finalement reprendre à cinq kilomètres de l’arrivée.

Tejay Van Garderen, mal en point cette semaine, tente sa chance à quatre kilomètres du but. L’Américain est toujours en visuel du groupe Thomas-Barguil-Spilak sur des pentes à 13%, à plus de 2000m d’altitude. Le Français, leader de la Giant-Alpecin, décide alors de porter son attaque. S’il franchit la ligne seize secondes avant Kelderman, il prend le maillot de leader. Derrière le Breton, Kyrienka (Sky) continue de mener le groupe des favoris, mais Talansky (Cannondale), qui était presque à l’agonie il y a quelques kilomètres, décide de mener la charge et désorganise totalement ce groupe.

Devant, Van Garderen fait forte impression. Le leader de la BMC fait cavalier seul et semble avoir trouvé son rythme de montée. Jarlinso Pantano reprend Barguil et tous deux forment un contre pour pouvoir rattraper le coursier américain, ce qui peut fait les affaires du Breton, en quête du maillot jaune.

Après Latour, un nouveau Français en jaune

Van Garderen em​poche le gain de l’étape et retrouve une forme plus rassurante en vue du Tour de France. La flamme rouge est passée, Barguil continue d’accélérer pour prendre le maillot jaune de leader. Il prend alors la roue de Lopez, le jeune Colombien d’Astana, et termine troisième de l'étape. Le Breton de Giant Alpecin est le nouveau leader du Tour de Suisse.  

Renversé par une voiture en janvier, avec cinq de ses coéquipiers, Warren Barguil s'était rassuré en terminant sixième de Liège-Bastogne-Liège en avril dernier. Désormais leader, le jeune Français détient 21 secondes d'avance sur Lopez (Astana) et 24 sur Talansky (Cannondale), à deux jours de l'arrivée finale. A l'arrivée, il ne s'est pas avoué plus surpris que ça par sa prise de pouvoir, et ceux qui le connaissent depuis ses débuts savent qu'il en était capable : "Je prouve aujourd'hui que ma saison l'an passé était vraiment une année blanche". Pourtant 14e la saison dernière du Tour de France, "Wawa" a désormais un maillot jaune à défendre et son mental d'acier devrait être un précieux allié pour le garder. 

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou