Thibaut Pinot  chrono
Thibaut Pinot. | AFP

Tour de Romandie : Thibaut Pinot remporte le chrono

Publié le , modifié le

Thibaut Pinot (FDJ) a frappé un grand coup ce vendredi, en remportant la 3e étape du Tour de Romandie, un chrono individuel de 15,11km qui se déroulait autour de Sion. Le coureur français devance de quelques secondes Tom Dumoulin (Giant-Alpecin) et Bob Jungels (Etixx Quick Step). Il gagne ainsi le deuxième contre-la-montre individuel de sa carrière, après celui du Critérium International en mars dernier.

Voir Thibaut Pinot remporter une étape sur le Tour de Romandie n’est pas une surprise, au vu de ses performances depuis l’an passé, et de son bon début de saison. En revanche, le fait qu’il s’impose sur un contre-la-montre individuel est une belle surprise, qui témoigne de la progression dont a fait preuve le coureur de la FDJ dans cette discipline. Déjà vainqueur du contre-la-montre du Critérium International, l’ancien 3e du Tour de France s’impose ici devant des spécialistes comme Tom Dumoulin, ou encore Jungels. Son coéquipier Steve Morabito termine d’ailleurs à la neuvième place de ce chrono long de 15,11 kilomètres.

Lâché la veille, Christopher Froome (Team Sky) se rassure un peu quant à son état de forme, en terminant sixième de l'étape du jour.

"Je ne m'attendais pas à gagner aujourd'hui"

Au classement général, Pinot réalise la belle opération, puisqu’il remonte à la deuxième place, à 23 secondes de Nairo Quintana (Movistar). Il faut dire que le tracé du parcours convenait parfaitement à ses qualités : quinze kilomètres difficiles, avec une partie roulante, une montée et une descente peu technique. « Je suis très surpris, je ne m’attendais pas à gagner aujourd’hui. Je savais qu’il fallait faire un bon chrono, mais de là à gagner… », a avoué le coureur francomtois à l’arrivée. Aucun Français n'avait remporté un contre-la-montre en World Tour depuis Sylvain Chavanel... en 2013, sur l'Eneco Tour.

La performance de Thibaut Pinot est excellente, à la veille de l'étape-reine de ce Tour de Romandie, qui reliera Conthey à Villars-sur-Ollon, avec au programme trois ascensions classées en première catégorie. Le vainqueur d'étape au sommet de l'Alpe d'Huez s'attend déjà à un réel combat entre Quintana, Zakarin et lui : "Il va y avoir beaucoup de bagarre. J'ai une grosse équipe avec moi mais Zakarin n'est pas loin et son équipe est forte. Quant à Quintana, ce sera difficile de lui reprendre 23 secondes s'il est aussi fort qu'hier".

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou