Matteo Pelucchi
Matteo Pelucchi a profité d'une grosse chute dans le final | JAIME REINA / AFP

Tour de Pologne : Pelucchi au milieu du chaos

Publié le , modifié le

Profitant d'une chute massive à 200 mètres de la ligne, Matteo Pelucchi (IAM) a remporté en opportuniste la deuxième étape du Tour de Pologne. L'Italien a tout de même devancé au sprint Marcel Kittel.

La chute massive, provoquée par une glissade de Caleb Ewann, a transformé l'inévitable sprint massif en une explication entre neuf coureurs seulement. Pellucchi en a profité pour lever les bras. Aucune information sur de potentielles graves blessures n'était diffusée dans l'immédiat. "Je n'ai aucune information sur des blessures graves", a assuré à la télévision Czeslaw Lang, ancien coureur polonais devenu directeur du Tour de  Pologne. 

Jusqu'au sprint final, cette deuxième étape parfaitement plate, courue sous un soleil de plomb, s'est distinguée par une échappée longue de quelques 120 km rattrapée peu avant l'arrivée dans les rues de Dabrowa Gornicza. Kittel, vainqueur de la première étape la veille, conserve le maillot jaune de leader du général.