Tour de Pologne : Mads Pedersen (Trek-Segafredo) s'impose dans un sprint sans incident lors de la 2e étape

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Mads Pedersen (Trek-Segafredo)
Mads Pedersen (Trek-Segafredo) | Alain JOCARD / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Au lendemain de la terrible chute survenue dans le sprint final de la 1re étape du Tour de Pologne, l'étape de jeudi s'est déroulée sans incident. La Danois Mads Pedersen (Trek-Segafredo), champion du monde en titre, a remporté au sprint la deuxième étape, courue sur 151,1 kilomètres entre Opole et Zabrze. Pedersen a tenu à dédier son succès à Fabio Jakobsen, principale victime de la chute de la veille, et toujours placé dans un coma artificiel.

Le Danois Mads Pedersen (Trek-Segafredo), champion du monde, a dédié jeudi sa victoire dans la 2e étape du Tour de Pologne, lui offrant le maillot jaune, à Fabio Jakobsen, victime d'une très grave chute la veille et toujours maintenu dans un coma artificiel.

"Je voudrais d'abord offrir cette victoire à Jakobsen après le crash d'hier. Je suis super heureux de pouvoir la lui dédier, et à son rétablissement rapide, à son retour à la vie, au cyclisme", a déclaré Pedersen à la télévision TVP Sport après son succès au terme de 151,1 kilomètres entre Opole et Zabrze.

Jakobsen a lourdement chuté près de la ligne d'arrivée de la 1re étape, mercredi. Tassé par son compatriote Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) dans un sprint à pleine vitesse, en faux-plat descendant, il a été projeté par-dessus les barrières. Le coureur de l'équipe Deceuninck - Quick-Step, 23 ans, dont l'état de santé demeure grave mais stable, a subi une opération de cinq heures à la tête pendant la nuit de mercredi à jeudi.

à voir aussi Tour de Pologne : Fabio Jakobsen est sorti du coma artificiel Tour de Pologne : Fabio Jakobsen est sorti du coma artificiel

Alors que le champion des Pays-Bas est toujours maintenu dans un coma atificiel, le responsable de sa terrible chute, Dylan Groenewegen, s'est déclaré "désolé" et a affirmé "penser à lui tout le temps".

Un communiqué sur l'état de santé de Jakobsen doit être publié vendredi, jour de la 3e étape du Tour de Pologne, 203,1 kilomètres entre Wadowice et Bielsko-Biala dans le sud du pays, qui verra les coureurs aborder la montagne.

à voir aussi Cyclisme : Les arrivées au sprint sont-elles suffisamment sécurisées ? Cyclisme : Les arrivées au sprint sont-elles suffisamment sécurisées ?
AFP