Tour de Pologne : Fabio Jakobsen est sorti du coma artificiel

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Fabio Jakobsen
Le néerlandais Fabio Jakobsen de Deceuninck - Quick-Step, en 17 juin 2020, à Zottegem (Belgique). | DAVID STOCKMAN / BELGA MAG / Belga via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Victime d'une grave chute mercredi dans le sprint final de la 1re étape du Tour de Pologne, Fabio Jakobsen est sorti du coma artificiel dans lequel il était placé, ont annoncé vendredi les organisateurs du Tour de Pologne. Les médecins de l'hôpital de Sosnowiec, où le coureur cycliste a été admis, avaient annoncé qu'il était prévu qu'il en sorte jeudi. Les spécialistes ne souhaitent pas précipiter cette sortie de coma artificiel, qui a donc finalement eu lieu vendredi. Son état est jugé "bon" pour les organisateurs alors qu'il pourrait rentrer chez lui.

Nouvelles réjouissantes pour Fabio Jakobsen. Après sa lourde chute mercredi sur la 1re étape du Tour de Pologne, le coureur de la Deceuninck - Quick-Step avait été placé dans un coma artificiel puis transporté à l'hôpital de Sosnowiec, près de la ville de Katowice où se terminait ce premier jour de course. Les organisateurs du Tour de Pologne ont annoncé vendredi qu'il s'était réveillé et n'était donc plus placé en coma artificiel, indiquant également que son état était jugé "bon".

Jakobsen a dû être réanimé une heure mercredi

"Nous ne voulons rien précipiter. Nous tenterons probablement de le sortir de son coma artificiel demain matin", avaient annoncé les médecins de l'hôpital de Sosnowiec, dans des propos rapportés par le site d'informations flamand Sporza, alors qu'il était prévu que Jakobsen sorte de son coma artificiel ce jeudi. "J'espère que son système nerveux n'est pas endommagé. Il ne faut pas oublier qu'hier, le patient a été réanimé pendant environ une heure", a tenu à préciser Pawel Gruenketer, directeur adjoint de l'hôpital. Il aura finalement attendu un jour de plus que la date imaginée, mais le sprinteur néerlandais s'est réveillé.

à voir aussi Tour de Pologne : les premiers mots de Dylan Groenewegen, responsable de la grave chute au sprint de la 1ère étape Tour de Pologne : les premiers mots de Dylan Groenewegen, responsable de la grave chute au sprint de la 1ère étape

Fabio Jakobsen a également subi une opération de près de cinq heures dans la soirée de mercredi, après être lourdement tombé à Katowice à l'issue de la 1re étape du Tour de Pologne. Cette chute provoquée par son compatriote Dylan Groenewegen, membre de l'équipe Jumbo-Visma, a emporté plusieurs coureurs ainsi qu'un juge présent au bord de la course. Également pris dans la chute, Groenewegen a été transporté à l'hôpital et opéré de la clavicule, nous informe sa formation. Ce jeudi matin, le Néerlandais s'est exprimé pour la première fois suite à cet incident : "Ce qui s'est passé hier est horrible. Je ne trouve pas les mots pour décrire à quel point je suis désolé pour Fabio et les autres qui sont tombés ou ont été touchés".

En conséquence de ce malheureux accident, qui est survenu un an jour pour jour après la mort de Bjorg Lambrecht sur la troisième étape de ce même Tour de Pologne, la Deceuninck - Quick-Step, équipe de Jakobsen, a décidé de porter plainte à l'encontre de Groenewegen. Richard Plugge, manager de l'équipe Jumbo-Visma, a indiqué ce jeudi avoir rendu visite à son coureur sans avoir évoqué avec lui les conséquences de son geste : "Nous discuterons bientôt de cet incident en détails avec lui. Nos pensées vont pour le moment aux victimes et nous leur souhaitons de tout cœur un bon rétablissement".

à voir aussi Cyclisme : Les arrivées au sprint sont-elles suffisamment sécurisées ? Cyclisme : Les arrivées au sprint sont-elles suffisamment sécurisées ?

Bientôt de retour à la maison ?

"Le patient est conscient, il réagit aux sollicitations, il respire tout seul, la tension est normale. On est très contents", a déclaré à la presse Pawel Gruenpeter, directeur adjoint de l'hôpital de Sosnowiec, aux médias polonais. Il a ajouté que le patient devait suivre désormais une rééducation médicale avant son retour à la maison. "Du point de vue cérébral tout est en ordre. (...) Tous les examens ont eu lieu. Le chirurgien esthétique n'a pas constaté de perte de peau. (...) On espère qu'il rentrera bientôt à la maison, dans un bon état. Au début nous parlons de deux semaines, après on avisera", a commenté le médecin.

"S'il a survécu à une telle chute, il retournera sûrement au sport", a-t-il ajouté, en réponse à une question de la presse sur son éventuel retour sur les routes. Jakobsen a été examiné par un neurochirurgien, qui a confirmé qu'il n'y avait pas de symptômes neurologiques, a encore souligné M. Gruenpeter.