Froome
Christopher Froome | PHOTO AFP / JEFF PACHOUD

Froome et Sky pris en grippe par le public

Publié le , modifié le

Après l'arrivée à Mende de la 14e étape du Tour de France, Chris Froome a expliqué avoir reçu un "verre d'urine" dans le visage de la part d'un spectateur le traitant de "dopé" après 50 kilomètres de course entre Rodez et Mende. Une attitude qui déçoit beaucoup le maillot jaune du Tour de France qui pointe du doigt certains médias.

Et si la Sky de Dave Brailsford et de Christopher Froome était dans le viseur d'une partie du public. Ce samedi matin déjà, Richie Porte avouait au Telegraph, un journal anglais, avoir été frappé au niveau des côtes par un spectateur à trois kilomètres du sommet de la Pierre Saint-Martin le 14 juillet sans qu'il y ait de témoin de l'incident.

Froome "très déçu"

Entre Rodez et Mende il semble que ce soit Christopher Froome qui ait été victime d'un public pas à la hauteur d'une course comme le Tour de France. Le vainqueur de la Grande Boucle 2013 a expliqué avoir reçu, en plein visage, un verre d'urine après 50 kilomètres de course ainsi que des cris de "dopé". Froome s'est dit "très déçu" de cette attitude. Il a de suite pointé certains médias du doigt: "C'est dû à des reportages irresponsables qui ont été faits ces derniers jours. Ceux qui ont jeté la suspicion se reconnaîtront", a ajouté Froome sans citer de noms. Pour rappel, une polémique a opposé le leader de la Sky à Cédric Vasseur et Laurent Jalabert avant que le premier cité ne remette les choses au clair. Il faut aussi préciser que l'agression de Richie Porte, si elle a eu lieu, s'est déroulée pendant la démonstration de force de Chris Froome et donc avant les commentaires sur la performance du britannique.

A noter aussi que les Sky ne sont pas les seuls à être visés par des gens mal intentionnés dans le public puisque Rohan Dennis, vainqueur du prologue et premier maillot jaune du Tour, a expliqué sur son compte Twitter avoir été frappé par des spectateurs ce samedi.