Fabio Aru, vainqueur à La Planche des Belles Filles - Tour de France 2017
Fabio Aru est le dernier vainqueur à La Planche des Belles Filles sur le Tour 2017 | Lionel BONAVENTURE / AFP

Tour de France 2019 : L’Est à l’honneur de la 106e édition

Publié le , modifié le

Le parcours de la 106e édition du Tour de France a été dévoilé ce midi par ASO. Le peloton évoluera principalement dans la partie Est de la France, après un Grand Départ à Bruxelles le 6 juillet, en l’honneur d’Eddy Merckx. Quatre massifs montagneux seront empruntés. Dans l’ordre : les Vosges, le Massif Central, les Pyrénées et les Alpes et cinq arrivées se feront au sommet: une dans les Vosges, à La Planche des Belles Filles, deux dans les Pyrénées, au Tourmalet et à Foix, deux dans les Alpes, à Tignes et Val Thorens. Traditionnellement, la Grande boucle se terminera sur les Champs-Elysées, à Paris, le 28 juillet.

Le suspens prend fin. Il est attendu chaque année avec impatience et fait beaucoup d’émules qui prédisent son tracé. Dévoilé, le prochain parcours du Tour de France se déroulera essentiellement dans l’Est de la France. La Planche des Belles Filles, revisitée, fera office de premier rendez-vous pour les leaders. Ces derniers auront l’occasion de se disputer la conquête du maillot Jaune notamment dans les pentes du Tourmalet et du Galibier. "Un hymne à l'excellence", a formulé son directeur Christian Prudhomme qui a voulu placer la 106e édition de la plus grande course du monde sur les hauteurs. 

Eddy Merckx à l'honneur

Le Grand Départ à Bruxelles, permettra d’honorer les 50 ans du premier des 5 sacres d’Eddy Merckx dans la Grande Boucle, mais aussi le centenaire de la création du maillot jaune en 1919. D’ailleurs, le Belge est celui qui détient le record du nombre de jours en jaune : 96. En tout 111 fois, si l’on compte les demi-étapes. Les deux premières étapes, mettront donc en lumière la capitale belge.

1re étape : Bruxelles - Bruxelles 192km
2e étape : Bruxelles - Bruxelles (CLM par équipes) 28 km

Le retour des Vosges 

Les coureurs entreront en France par le Nord-Est pour arriver à Épernay. Lors de la 5e étape, le Tour posera ses valises à Colmar, ville qui n’a plus vu la caravane depuis 2009. Le lendemain signera le retour de La Planche des Belles Filles. Ses pourcentages affolant deviennent peu à peu incontournables depuis leurs découvertes en 2012. Pour sa 4e visite, le peloton verra une planche modifiée, avec un passage à 24% à 100m de la ligne de l’arrivée. 

3e étape : Binche (Belgique) - Épernay
4e étape : Reims - Nancy 
5e étape : Saint-Dié-Des-Vosges - Colmar
6e étape : Mulhouse - La Planche Des Belles Filles

Des terres de Pinot à celles de Bardet

Après une arrivée dans les terres de Thibaut Pinot (Haute-Saône, à la Planche des Belles Fille), la course aura le droit à deux étapes de transitions. La 9e étape entre Saint-Étienne-Brioude aura lieu le 14 juillet et marquera l’entrée des coureurs dans le Massif Central, à l’occasion d’un profil accidenté. À Brioude, Romain Bardet sera dans ses terres, de quoi lui donner peut-être des idées. Le lendemain entre Saint-Flour et Albi, certains sprinteurs pourraient être à la fête avant la première journée de repos.

7e étape : Belfort - Chalon-sur-Saône
8e étape : Mâcon - Saint-Étienne
9e étape : Saint-Étienne - Brioude
10e étape : Saint-Flour - Albi

Tourmalet, le sommet des Pyrénées

Après deux étapes amenant le Tour dans le massif des Pyrénées, les spécialistes du chrono pourront se mettre en valeur autour de Pau. L’étape-reine des Pyrénées s’effectuera entre Tarbes et le Tourmalet, lors de la 14e étape. L'aventure pyrénéenne se terminera entre Limoux et Foix.

11e étape : Albi - Toulouse
12e étape : Toulouse - Bagnères-de-Bigorre
13e étape : Pau - Pau
14e étape : Tarbes - Tourmalet
15e étape : Limoux - Foix

L'étape à Nîmes, pour la 16e étape, rappelera le chrono du départ de la Vuelta 2017. Le lendemain, le Pont Du Gard sera à l’honneur avant de voir les coureurs arriver dans les Alpes avec une arrivée à Gap. Les Alpes seront le lieu des explications finales entre les favoris. Avec en affiche l’ascension du Col du Galibier et une descente sur le village de Valloire, une première depuis 1972. Les deux autres étapes de montagne seront aussi coriaces entre Saint-Jean-De-Maurienne et Val Thorens, puis entre Albertville et Tignes.  Enfin, le 28 juillet, les rescapés pourront parader entre Rambouillet et l'arrivée à Paris.

16e étape : Nîmes - Nîmes
17e étape : Pont du Gard  Gap
18e étape : Embrun - Valloire
19e étape : Saint-Jean-De-Maurienne - Tignes
20e étape : Albertville - Val Thorens
21e étape : Rambouillet - Paris

Avec 30 cols, la montagne aura son importance dans la lutte du maillot jaune pour le prochain Tour de France.

Guillaume Gorgeu @g_gorgeu