Dylan Groenewegen (Lotto Jumbo)
La victoire de Dylan Groenewegen (Lotto Jumbo) | AFP - DE WAELE Tim / TDWsport Sarl / DPPI

Tour de Dubaï - Dylan Groenewegen (Lotto Jumbo) s'affirme encore chez les sprinteurs sur la 1re étape, pour devenir leader

Publié le , modifié le

Le Tour de Dubaï, véritable jardin d'expression pour les meilleurs sprinteurs du peloton, a débuté sous le soleil et la chaleur. Au terme de la 1re étape, malgré une tentative du Britannique Andrew Fenn (Aqua Blue) en solitaire dans les derniers kilomètres, c'est bien un sprinteur qui l'a emporté. Malgré le gros travail des Quick-Step dans le final, Dylan Groenewegen (Lotto-Jumbo) a pris le meilleur sur ses rivaux dans un sprint mouvementé. Magnus Cort Nielsen (Astana) est 2e, Elia Viviani (Quick-Step) est 3e. Nacer Bouhanni (Cofidis) prend la 5e place.

De longues lignes droites, et pourtant, à moins de 9km de l'arrivée, une chute est survenue dans le peloton, qui revenait sur Andrew Fenn (Aqua Blue), parti en solitaire. Voilà bien l'un des dangers de ces tracés sur le Tour de Dubaï, où la concentration peut chuter dans le peloton sur des routes larges et rectilignes. 

Et dans un final un peu moins large, avec une vitesse accrue sous l'impulsion de la Quick-Step qui voulait mener Viviani à la victoire, c'est Dylan Groenewegen qui a tiré son épingle du jeu. A l'opposé du train de la formation belge, il a remonté le peloton avec un coéquipier, avant d'être le premier à lancer son sprint. Et de ne pas lâcher cette 1re place. Elia Viviani s'est trouvé dans son sillage, incapable de trouver un espace et l'énergie pour le remonter. Et c'est aussi de l'autre côté de la route que Magnus Cort Nielsen (Astana) est venu concurrencer le Hollandais, qui s'impose d'un souffle.

A 24 ans, le voilà leader de la course royale des sprinteurs. L'année dernière, il avait remporté la 21e étape du Tour de France, celle sur les Champs-Elysées, son 1er succès sur un grand tour, au nez et à la barbe des Greipel, Bouhanni, Kristoff... Bref, il s'affirme parmi les meilleurs sprinteurs de la planète.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze