Contador Froome Quintana
Froome - Contador - Quintana, trio d'enfer sur le Tour de Catalogne. | JEFF PACHOUD / AFP

Tour de Catalogne : comme un parfum de Tour de France

Publié le , modifié le

Il est rare de retrouver Froome, Contador et Quintana sur une même ligne de départ pour une course autre que le Tour de France. C'est pourtant ce trio royal qui est à l'affiche du Tour de Catalogne. Pour sa 96e édition, cette course espagnole d'une semaine rassemble l'ensemble des concurrents qui seront candidats à la victoire finale sur la Grande Boucle l'été prochain, à l'exception de Vincenzo Nibali. De quoi saliver au départ de Calella, ce lundi.

Froome ? Présent. Quintana ? Présent. Contador ? Présent ! Le Tour de Catalogne affiche un plateau royal pour sa 96e édition, avec à son départ ces trois anciens vainqueurs du Tour de France. Alberto Contador sort tout juste de Paris-Nice, où il termine à la seconde place du classement général, à quatre secondes de Geraint Thomas (Sky), lui aussi présent en Catalogne. Pour sa dernière saison chez les professionnels, El Pistolero affiche déjà une victoire, sur la 5e étape du Tour d’Algarve. Mais affaibli par un rhume ces derniers jours, l’Espagnol devrait mettre du temps à se remettre dans le rythme. Nairo Quintana profite de ce Tour de Catalogne pour y courir sa première course européenne de la saison. Le Colombien de la Movistar n’a pas couru depuis un mois et son championnat national, et lance ainsi son année sur le Vieux Continent. L’occasion pour lui de (déjà) jauger son niveau face à ceux qui seront ses principaux adversaires sur le prochain Tour de France. A commencer par Christopher Froome, le vainqueur sortant de la Grande Boucle. Lui aussi profite de la course espagnole pour faire son retour en Europe, après une campagne australienne ponctuée par des succès probants (victoire d’étape et classement général sur l’Herald Sun Tour).


Outre ce trio royal, d’autres têtes d’affiche sont à signaler sur la ligne de départ de Calella. On retrouve également celui qui fera ses débuts sur le Tour cette année Fabio Aru (Astana), vainqueur de la Vuelta l’an passé et considéré comme l’un des futurs grands champions des courses de trois semaines. Richie Porte (BMC) et Geraint Thomas (Sky), sur le podium du dernier Paris-Nice (3e et vainqueur), sont également sur la liste des engagés, tout comme le Français Romain Bardet qui sera le leader de sa formation AG2R La Mondiale. Joaquim Rodriguez (Katusha), Tejay Van Garderen (BMC) et Rigoberto Uran (Cannondale) complètent ce plateau royal pour une course qui promet du grand spectacle. Alberto Contador (Tinkoff) le reconnaît volontiers, " il n'y a peut-être qu'au Tour de France où le niveau de la participation est similaire. Il est très élevé."

Car ces spécialistes de Grands Tours devraient se régaler cette semaine. Le Tour de Catalogne permet de courir sous des conditions climatiques légèrement plus tendres que sur Paris-Nice et Tirreno Adriatico, où la neige a été l’un des acteurs majeurs sur ces deux courses. Mais surtout, ces grimpeurs pourront s’exprimer lors des deux arrivées au sommet, programmées mercredi et jeudi. En effet, mercredi le peloton arrive au sommet de La Molina, et le classement général se jouera très certainement le lendemain, sur les pentes finales de Port Ainé.

La fin du calvaire pour Barguil

Le Tour de Catalogne sonne également l’heure de la reprise pour le Français Warren Barguil. Le jeune Breton de la formation Giant Alpecin est au départ de sa première course depuis ce terrible accident à la fin du mois de janvier, où une voiture l’avait percuté lui et cinq de ses coéquipiers (dont John Degenkolb) lors d’une sortie d’entraînement en Esp​agne. Le genou soigné et la fracture du scaphoïde rétablie, Barguil reprend ainsi le cours normal de saison et a les yeux rivés sur le Tour. Tout comme ses adversaires de la semaine. S’il est trop tôt pour se faire une opinion de l’état de forme des favoris en vue de la prochaine Grande Boucle, étant donné la date de l’épreuve, le Tour de Catalogne permet déjà une première confrontation entre ces acteurs majeurs du cyclisme. Une sorte d’apéritif, avant la réelle explication en juillet prochain.

Le programme :

Lundi 21 mars, 1re étape: Calella - Calella (175,8 km)
Mardi 22 mars, 2e étape: Mataró - Olot (178,7 km)
Mercredi 23 mars, 3e étape: Gérone - La Molina/Alp (172,1 km)
Jeudi 24 mars, 4e étape: Bagà - Port Ainé (172,2 km)
Vendredi 25 mars, 5e étape: Rialp - Valls (187,2 km)
Samedi 26 mars, 6e étape: Sant Joan Despí - Vilanova i la Geltrú (197,2 km)
Dimanche 27 mars, 7e et dernière étape: Barcelone - Barcelone (136,4 km)