Egan Bernal

Tour de Californie - 6e étape : Bernal assomme Van Garderen

Publié le

Le Colombien Egan Bernal (Sky) a fait un grand pas vers la victoire finale dans le Tour de Californie, en dominant la 6e et avant-dernière étape à South Lake Tahoe, vendredi.

Le coureur de Sky Egan Bernal, déjà vainqueur lundi, a signé sa deuxième victoire d'étape de la semaine au terme de 196,5 km comprenant l'ascension d'un col de 1er catégorie à dix kilomètres de l'arrivée. Le grimpeur de Bogota a lâché ses derniers rivaux, dont l'Américain Tejay van Garderen (BMC), leader du classement général en début de journée, grâce à une accélération à cinq kilomètres du sommet du Daggett Summit (2235 m). Il a profité du travail de son coéquipier britannique Tao Geoghegan Hart qui a fait lâcher prise à Van Garderen une première fois. Quand l'Américain, vainqueur de la 4e étape mercredi et de l'épreuve en 2013, est revenu sur le duo de Sky, Bernal, très à l'aise dans la dernière rampe de 6,1%, a aussitôt placé une accélération qui a laissé sur place Van Garderen.

Le Colombien, 2e du dernier Tour de Romandie, a basculé dans la descente avec plus d'une minute d'avance sur trois poursuivants, tandis que Van Garderen accusait une minute 15 secondes de retard. Il a franchi la ligne d'arrivée devant le Britannique Adam Yates (Mitchelton), 2e à 1 min sec 28 sec, et Geoghegan Hart, 3e à 1 min 30 sec, tandis que Van Garderen a terminé à la 7e place à 1 min 38 sec. "Quand j'ai attaqué dans le dernier col, j'ai juste pensé à pédaler fort et à donner le meilleur de moi-même, je savais qu'il fallait que je prenne de l'avance, car il y avait encore 10 kilomètres de descente et de plat après", a expliqué Bernal. "L'équipe a fait du bon boulot, ils travaillent comme des fous pour moi, cette semaine est incroyable", a-t-il insisté. Au classement général, avant la dernière étape samedi à Sacramento dont le profil devrait couronner un sprinter, Bernal dispose d'1 min 25 sec d'avance sur Van Garderen, et devrait signer à 21 ans la victoire la plus importante de sa carrière.
 

AFP