Tour d'Andalousie : Jakob Fuglsang victorieux pour sa rentrée

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Jakob Fuglsang

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Premier jour de course et premier succès pour Jakob Fuglsang. Le coureur danois de la formation Astana a remporté la première étape du Tour d'Andalousie mercredi. À peine trois semaines après avoir été accusé de collaboration avec le sulfureux docteur Ferrari la saison passée, Fuglsang débute 2020 encore plus fort.

C'est un peu comme si Benjamin Button faisait carrière dans le cyclisme. Plus il vieillit, plus il est fort. Jakob Fuglsang a encore confirmé sa réputation mercredi sur la première étape du Tour d'Andalousie. Pour ce qui était sa course de rentrée, le Danois de bientôt 35 ans a donné la leçon à Mikel Landa (Bahrain-McLaren) dans l'ascension finale de Grazalema (10km à 6.6%), le décrochant à la pédale avec une facilité déconcertante dans les derniers mètres. Le coureur d'Astana a également dompté Dylan Teuns (Bahrain-McLaren), Jack Haig (Mitchelton-Scott) et Pello Bilbao (Bahrain-McLaren), des coureurs qui sortent chacun d'un bon Tour de Valence.

Déjà vainqueur du général en Andalousie l'an passé, Jakob Fuglsang débute de la meilleure des manières sa saison 2020. Au début du mois de février, il avait pourtant été visé par des accusations de dopage. Plus précisément, trois médias danois et norvégien ont dévoilé un rapport d'enquête de l'unité antidopage de l'UCI, dans lequel le coureur danois est accusé de collaborer avec le docteur italien Michele Ferrari. Le sulfureux médecin avait été banni du monde sportif en 2012 pour son implication dans le dopage de Lance Armstrong et de l'US Postal. "Je n'ai pas rencontré le docteur Ferrari", avait nié le coureur danois il y a deux semaines.