Romain Bardet
Romain Bardet | AFP

Touché aux côtes, Romain Bardet va passer des tests dans les 72 heures

Publié le , modifié le

Touché aux côtes dimanche lors de sa chute sur la dernière étape du Tour de Catalogne, Romain Bardet effectuera un test à vélo dans les 72 heures avant de "passer probablement un scanner thoracique", a annoncé lundi son équipe AG2R La Mondiale.

Romain Bardet, touché aux côtes dimanche après une chute sur le Tour de Catalogne, effectuera un test à vélo dans les 72 heures avant de "passer probablement un scanner thoracique". C'est ce qu'a annoncé ce lundi AG2R La Mondiale.  Le meilleur Français des derniers Tours (2e en 2016, 3e en 2017) souffre de contusions thoraciques et de nombreuses plaies. "La suite de son programme sera communiquée ultérieurement", a précisé l'équipe française, accablée par les chutes de plusieurs de ses éléments majeurs.

Tony Gallopin, qui a été pris dans la grosse chute collective de la 7e étape du Tour de Catalogne, en même temps que Bardet, a dû déclarer forfait pour les deux prochaines courses à son programme, A travers la Flandre (mercredi) et le Tour des Flandres (dimanche). Le Francilien, touché à l'épaule gauche, a passé lundi une radio qui n'a pas décelé de fracture. Mais il a été mis au repos pendant quatre jours.

Hécatombe chez AG2R

Axel Domont, dont la chute date de vendredi dernier en Catalogne, sera "immobilisé durant trois semaines" et devrait être en mesure de reprendre l'entraînement seulement dans 10 semaines, selon le médecin de l'équipe française, le Dr Eric Bouvat. Le Drômois souffre d'une fracture de la hanche et d'une fracture de la clavicule.

Pour sa part, Pierre Latour, blessé aux deux poignets (fractures) après une chute à l'entraînement le 22 février, a recommencé à rouler sur home-trainer. Un bilan, le 15 avril, permettra de déterminer la date de reprise de l'entraînement sur route. Enfin, si le Suisse Mathias Frank (traumatisme crânien à Paris-Nice, le 16 mars) a repris l'entraînement et devrait faire sa rentrée au Tour du Pays Basque (8 au 13 avril), Alexis Vuillermoz a dû s'arrêter.

Le Jurassien, dont le programme de première partie de saison est axé sur le Giro en mai, "est handicapé par une lésion tendino-musculaire de l'adducteur et de l'ischio-jambier depuis une chute lors de Tirreno-Adriatico", a précisé le Dr Bouvat.

Avec AFP

francetv sport francetvsport