Tony Martin
Tony Martin |

Tony Martin le plus costaud

Publié le , modifié le

L'Allemand Tony Martin (HTC-Columbia) a remporté vendredi la 6e étape de Paris-Nice, un contre-la-montre de 27 km entre Rognes et Aix-en-Provence. Martin a confirmé qu'il était un spécialiste de l'exercice en devançant le Britannique Bradley Wiggins (Sky) et l'Austrlien Richie Porte (Saxo Bank). Martin s'empare du maillot jaune de leader. Le Français Jean-Christophe Péraud, 5e de l'étape, est également 5e du général.

Déjà 4e la veille après la première étape de montagne, dans le même temps que le vainqueur Andreas Kloden, Tony Martin a confirmé qu'il était vraiment l'un des meilleurs coureurs du circuit dans l'exercice solitaire. A plus de 48,5 km/h de moyenne, le jeune Allemand (25 ans) a répondu à l'attente de son équipe HTC. Il a repoussé le Britannique Bradley Wiggins à 20 secondes pour le gain de l'étape et a dépossédé son compatriote Andreas Klöden du maillot jaune de leader, à deux jours de l'arrivée.   S'il a creusé des écarts conséquents sur ses suivants, le champion d'Allemagne du contre-la-montre a distancé plusieurs rivaux potentiels. L'Espagnol Luis Leon Sanchez, vainqueur de l'édition 2009, a lâché 1 min 40 sec et le Tchèque Roman Kreuziger (classé à la... 47e place de l'étape) a cédé près de trois minutes.

Fort de sa récente victoire au Tour d'Algarve, grâce justement à sa domination dans la dernière étape, un chrono de 17 km, Martin avait sans aucun doute un véritable avantage psychologique sur ses adversaires, et un vraie confiance en lui. Il avait d'ailleurs coché cette étape et n'a pas manqué de respecter son objectif. Néanmoins, son avantage risque de ne pas être forcément suffisant pour remporter Paris-Nice.   Klöden, quatrième de l'étape derrière le prometteur australien Richie Porte, a lâché 46 secondes au vainqueur. Il est désormais pointé à 36 secondes au classement général, un écart que Martin a considéré comme rassurant malgré la difficulté du parcours des deux dernières étapes et surtout les mauvaises conditions météo annoncées.

Pour Martin, le danger principal, sauf défaillance personnelle, tient désormais dans le trident formé par l'équipe RadioShack, qui compte trois hommes dans les sept premiers du classement. En plus de Klöden (2e), l'Américain Levi Leipheimer et le Slovène Janez Brajkovic sont encore en mesure de peser même en dépit des calculs de leurs équipes, surtout intéressés par  les places d'honneur..Il faut encore sans doute s'attendre  à quelques modifications lors de l'étape de samedi, qui s'annonce très accidentée, sur les routes de l'arrière-pays azuréen. Cinq ascensions figurent au programme avant deux tours d'un circuit final qualifié de "casse-pattes" et l'arrivée jugée en montée. Les prétendants à la victoire finale, qui peuvent encore espérer s'imposer, devront donc aborder sans calcul, en jouant leur carte à fond, pour refaire leur retard. 

Déclarations

Tony Martin (GER/HTC), vainqueur de l'étape et nouveau leader: "C'est l'une de mes plus belles victoires. Prendre le maillot jaune en plus, c'est formidable. Cela arrive tôt en saison, ça me donne confiance pour la suite et le Tour de France. Maintenant, je m'attends à deux dernières journées difficiles mais j'ai la chance d'avoir une bonne équipe autour de moi et il y a quand même des écarts. Je suis plutôt confiant. Je pense avoir une bonne chance de garder le maillot jaune jusqu'au bout. Paris-Nice est l'une des premières courses par étapes où je me présentais dans la position de favori. C'était une responsabilité et il était important de montrer que je pouvais supporter cette pression."

 Jean-Christophe Péraud (FRA/AG2R La Mondiale), 5e de l'étape et du classement général: "J'étais très déçu après l'étape précédente, je doutais un peu de pouvoir atteindre l'objectif de départ qui est un top 10. Là, je suis très satisfait, ça rattrape bien... J'ai eu Rogers devant moi dans ce "chrono", ça m'a aidé. Quand j'ai eu connaissance des temps intermédiaires, j'ai été d'autant plus motivé."

Classement de la 6e étape

1. Tony Martin (All / HTC - Highroad)  33 mins 24 secs
  2. Bradley Wiggins (G-B / Team Sky)  +20"
  3. Richie Porte (Aus / Saxo Bank)  +29"
  4. Andreas Klöden (All / RadioShack)  +46"
  5. Jean-Christophe Peraud (Fra / AG2R) +55"
  6. Lieuwe Westra (P-B / Vacansoleil)  +57"
  7. Andrew Talansky (E-U / Garmin) +1'05"
  8. Rein Taaramaee (Est / Cofidis)  +1'10"
  9. Levi Leipheimer (E-U / RadioShack)  m.t
 10. Tejay Van Garderen (E-U / HTC - Highroad)  +1'29"
 11. Alexandre Vinokourov (Kaz / Astana)   m.t
 12. Janez Brajkovic (Slo / RadioShack)  +1'32"
 13. Bauke Mollema (P-B / Rabobank)   +1'38"
 14. Luis Leon Sanchez (Esp / Rabobank)  +1'40"
 15. Thomas De Gendt (Bel / Vacansoleil)  +1'43"

Classement général

1. Tony Martin (All / HTC - Highroad)  24h59'47"
2. Andreas Klöden (All / RadioShack) +36"
3. Bradley Wiggins (G-B / Team Sky)  +39"
4. Rein Taaramaee (Est / Cofidis)  +1'10"
5. Jean-Christophe Peraud (Fra / AG2R) +1'14"
6. Levi Leipheimer (E-U / RadioShack) +1'29"
7. Janez Brajkovic (Slo / RadioShack) +1'32"
8. Samuel Sanchez (Esp / Euskaltel) +1'37"
9. Xavier Tondo (Esp / Movistar) +1'51"
10. Bauke Mollema (P-B / Rabobank)  +1'57"

Voir la video