Tony Gallopin : "J'étais juste mauvais"

"Je ne cherche pas d’excuse : j’étais juste mauvais", concède Tony Gallopin à l’issue du contre-la-montre final de Paris-Nice qui l’a dépossédé du maillot jaune de leader. A 1'39 de Richie Porte, vainqueur final, le Français reconnaît qu’il a senti dès le début qu’il n’était pas dans un grand jour. Payant les efforts de la veille, où il avait réalisé un véritable numéro, il termine finalement à la sixième place du général.

Publié le , modifié le