Tirreno-Adriatico : Tadej Pogačar sacré, Wout van Aert impérial sur le chrono

Publié le , modifié le

Auteur·e : Coralie Salle
Tadej Pogačar sacré sur Tirreno-Adriatico
Tadej Pogačar sacré sur Tirreno-Adriatico | Gian Mattia D'Alberto/AP/SIPA

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Tadej Pogačar a remporté Tirreno-Adriatico 2021. Le récent vainqueur du Tour de France a assuré sa victoire lors du contre-la-montre de San Benedetto del Tronto, ce mardi 16 mars. Wout van Aert s'est lui imposé sur le tracé très plat du jour.

Il était attendu et il a répondu présent. Favori de ce Tirreno-Adriatico 2021, Tadej Pogačar a été sacré sur les terres italiennes, avec une minute et trois secondes d'avance sur son premier poursuivant, Wout van Aert. Depuis son succès sur les pentes du Prati di Tivo lors de la quatrième étape, le récent vainqueur du Tour de France n'a plus lâché son maillot bleu de leader. Ce mardi 16 mars, le Slovène a assuré sa victoire, lors du traditionnel chrono de San Benedetto del Tronto, long de dix kilomètres, en terminant avec le quatrième temps du jour, à douze secondes de Wout van Aert.

à voir aussi Tirreno-Adriatico : revivez le chrono remporté par Van Aert et la victoire finale de Pogacar Tirreno-Adriatico : revivez le chrono remporté par Van Aert et la victoire finale de Pogacar

Van Aert, Alaphilippe, Van der Poel.. Les cadors de classiques ont brillé

Ils ont fait le spectacle. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) et Wout van Aert (Jumbo-Visma) ont enflammé ce Tirreno-Adriatico, à leur manière. Le Belge Wout van Aert a été le premier à crever l'écran en remportant la première étape tout en puissance lors du sprint et en montrant à ses adversaires qu'il était un candidat sérieux au titre final. Le leader de la Jumbo-Visma a bouclé la boucle puisqu'il a été impérial lors du chrono de San Benedetto del Tronto et a remporté sa seconde victoire sur cette Course des deux mers. Il termine ainsi deuxième du classement général, derrière Tadej Pogačar. 

Lors du deuxième tracé, c'est Julian Alaphilippe qui avait répondu. Le champion du monde a signé sa première victoire de la saison à Chiusdino en Toscane. Mais le Français a connu une petite baisse de régime. Après sa dix-septième place lors de la quatrième étape, le natif de Saint-Amand-Montrond a été victime d'un problème mécanique à 39 kilomètres de l'arrivée entre Castellalto et Castelfidardo. Ce mardi, le coureur tricolore n'a pas forcé sur la pédale. Sans doute parce qu'il a envie d'arriver en pleine forme sur la ligne de départ du Milan-San Remo, samedi 20 mars.

Le dernier à avoir crevé l'écran se nomme Mathieu van der Poel. Lors de la cinquième étape, le Néerlandais s’était imposé en solitaire au Lido di Fermo, au terme d'une course folle, sa seconde victoire sur ce Tirreno-Adriatico 2021. Il avait attaqué à 66 kilomètres de l'arrivée et avait réussi à finir premier de la course. Ce mardi, le coureur de 26 ans n'a pas réitéré l'exploit et a terminé à 55 secondes du vainqueur de l'étape, Wout van Aert.

-