Tour de France 2018 : Le peloton laisse Chavanel rentrer en premier sur Paris
Lors du Tour de France 2018, le dernier de sa carrière, le peloton avait laissé Sylvain Chavanel entrer le premier dans Paris. |

Sylvain Chavanel raccroche son vélo: dix-huit ans, l'âge de raison

Publié le , modifié le

Pour la dernière fois de sa carrière dans un peloton, Sylvain Chavanel a mis pied à terre dimanche soir à l'issue de Paris -Tours, la première qui l'avait révélé en 2000. Une manière de boucler la boucle pour le gros rouleur qu'il a toujours été, spécialiste de l'effort solitaire, trois fois vainqueur d'étape sur le Tour de France et qui a revêtu plusieurs fois le maillot tricolore. Dix-huit ans, c'est l'âge de raison.

"Cela fait vraiment plaisir de finir sur Paris-Tours car c'est là que je me suis fait vraiment connaître en 2000. J'avais fait une longue échappée et l'écart était monté jusqu'à 33 minutes", a déclaré Sylvain Chavanel qui, fidèle à l'image de ce qu'il voulu faire durant (sa) carrière, "passer une journée à l'avant et aller le plus loin possible", a cette fois encore tenté de prendre le large avec la principale échappée du jour, avant d'être ramené  à la raison par une crevaison inopportune. 

Cela n'a pas empêché le Poitevin d'être chaleureusement accueilli par le public à son arrivée à Tours, et de recevoir l'hommage du peloton par la voix de Christian Prudhomme. Comme pour souligner qu'il a aussi été, et plus souvent qu'à son tour, un grand animateur du Tour de France auquel il a participé à dix-huit reprises en dix-huit saisons chez les professionnels. Avec pour meilleur rang, une 18e place au classement général en 2009 et surtout trois victoires d'étapes: une en 2008, et deux en 2010, année où porta deux jours de suite la tunique jaune.  

"Pas de regrets"

Après avoir franchi la ligne de l'Avenue de Grammont dimanche, Sylvain Chavanel a enfin touché du doigt la réalité : il ne courra plus jamais au sein d'un peloton. S'il lui reste une dernière course individuelle (le chrono des Herbiers le 14 octobre) pour la dernière fois, il rangera ensuite son vélo... Si ce n'est pour le plaisir de rouler. Car pour ce qui est de la compétition, à 39 ans, il estime avoir assez donné. Et même si la décision a sans doute été prise difficilement, le coureur de Direct Energie avoue ne pas "avoir de regrets". Certes, il sait que son  palmarès aurait mérité d'être plus étoffé, mais il ne regarde pas en arrière.

Tourner la page

"Je ne suis pas nostalgique et je vais pouvoir maintenant profiter de ma famille". Ce fut d'ailleurs, selon lui, avec aussi une certaine lassitude,  la motivation principale de sa décision d'arrêter."C'était au cours de l'hiver dernier...Ça me trottait dans la tête depuis plusieurs semaines. En course, j'ai senti que je vieillissais. Je n'avais plus le goût à venir frotter dans le peloton. Je commençais à prendre peur, à ne plus bien sentir où je mettais les roues, à avoir les mains sur les freins. J'avais perdu la fougue de mes débuts, à l'époque où j'étais l'un des meilleurs descendeurs du peloton. alors qu'on ne portait pas encore les casques. L'hiver dernier donc, je me suis dit qu'il était temps de tourner la page". Et ajoute-t-il justement, "je tourne cette page de ma vie avec fierté". 

"Même si j'ai grandi avec le vélo et que le vélo m'a fait grandir, je voulais être plus présent pour ma famille", a-t-il dit pour expliquer son choix de prendre sa retraite à un âge où beaucoup d'autres coureurs ont déjà mis  un terme à leur carrière.  Mais il ne compte pour autant  rester inactif. Il a sans doute encore quelques projets sportifs. Pour l'heure, reconnaît-il avec émotion "c'est une belle histoire qui se termine".

Principal palmarès de Sylvain Chavanel

-Tour de France: vainqueur de la 9e étape en 2008, vainqueur des 2e et 7e étapes en 2010. Maillot jaune durant deux jours en 2010. Prix de la Combativité en 2008 et 2010

-Tour d'Espagne: maillot rouge durant 4 jours en 2011
-Champion de France de sur route 2011
-Champion de France du contre-la-montre 2005, 2006, 2008, 2012, 2013, 2014
-Champion du monde de contre la montre par équipes 2012-2013
-Champion de France de poursuite individuelle sur piste 2015, 2016

-Trophée des Grimpeurs 2002 
-Vainqueur des Quatre Jours de Dunkerque 2002, 2004 
-Vainqueur du Circuit de la Sarthe 2005 
-Vainqueur d'A travers la Flandre 2008 
-Vainqueur des Trois jours de la Panne 2012,  2013
-Vainqueur du Grand Prix de Plouay 2014
-Tour du Poitou-Charente 2016

-3e du Tour de l'Avenir 2001
-5e de Paris-Nice 2003 et 2013
-4e de Milan  San Remo 2013


 

France tv sport @francetvsport