Victoire Ben Swift (Sky) Tour Down Under 01 2011
La joie du Britannique Ben Swift (Sky) | AFP - Mark Gunter

Swift plus rapide que McEwen

Publié le , modifié le

Le Britannique Ben Swift (Sky) a remporté, mercredi, la deuxième étape du Tour Down Under courue entre Tailem Bend et Mannum. Il a devancé les Australiens Robbie McEwen (RadioShack) et Graeme Brown (Rabobank). Le Français Romain Feillu (Vacansoleil) termine 4e. Grâce à sa deuxième place du jour, McEwen s'empare du maillot de leader détenu par Matthew Goss (HTC-Highroad).

Sky a fait le job

Classement de la 2e étape:
1. Ben Swift (GBR/Team Sky) les 146 km en 3 h 27:44.
2. Robbie McEwen (AUS) même temps.
3 Graeme Brown (AUS) m.t.
4. Romain Feillu (FRA) m.t.
5. Jurgen Roelandts (BEL) m.t.
6. Francesco Chicchi (ITA) m.t.
7. Michael Matthews (AUS) m.t.
8. Denis Galimzyanov (RUS) m.t.
9. Francisco Ventoso (ESP) m.t.
10. Allan Davis (AUS) m.t.
...
42. Lance Armstrong (USA) m.t.
47. Matthew Goss (AUS) m.t.
76. Andre Greipel (GER) m.t.
129. Tyler Farrar (USA) à 3:42.
130. Mark Cavendish (GBR) à 3:47.

Au vu de sa prestation de la veille, on attendait Matthew Goss lors de la deuxième étape. Mais c'était sans compter sur la formation Sky et le Britannique Ben Swift (23 ans). Sous un franc soleil et après plusieurs attaques, Yuriry Krivtsov (Ag2r La Mondiale) s'échappait en tête de peloton mais il était rapidement rejoint par deux Australiens : Mitchell Docker (Uni SA) et David Tanner (Saxo Bank SunGard). Le trio allait compter jusqu'à deux minutes d'avance. C'était Tanner qui remportait le premier sprint intermédiaire. Docker remportait, lui, le prix de la montagne à l'issue de l'ascension de la courte montée du Dawesley Hill. Les "fuyards" du jour étaient ensuite rattrapé par un autre trio composé de Simon Zahner (BMC Racing Team), Timotht Roe (BMC Racing Team) et Luke Roberts (Uni SA).

Après le second et dernier sprint intermédiaire remporté par Zahner, la formation HTC-Highroad donnait un bon coup d'accélérateur et l'écart entre le peloton et les échappés descendait rapidement en dessous de la minute. Roe tentait sa chance mais comme la veille, Michael Rogers (Sky Pro Cycling) roulait fort en tête de peloton et Roe se faisait rattraper dans les cinq derniers kilomètres. C'était le moment que choisissait la formation Sky pour prendre réellement les commandes du peloton et imposer sa cadence. Mais l'arrivée à Mannum était perturbée par deux chutes collectives.

Lors de la première, Andre Greipel (OmegaPharma Lotto), Matthew Goss (HTC HighRoad) et Mark Cavendish (HTC Highroad), ainsi que d'autres coureurs, se retrouvaient au sol. Tout ce petit monde se relevait mais était de nouveau ralenti par une seconde chute où étaient notamment impliqués Julian Dean (Garmin Cervélo) et Christopher Sutton (Sky Pro Cycling). Dans ces conditions, Rogers et Haymann décidaient alors de rouler pour Ben Swift et l'emmenaient jusqu'à la victoire à l'issue d'un sprint massif lancé par McEwen. Il ne manquait que quelques mètres à ce dernier pour dépasser le Britannique. L'Australien devait se contenter de la deuxième place mais s'emparait du maillot ocre de leader.

"Nous étions bien placé dans le dernier kilomètre, c'est Mathew Hayman qui était en tête, moi j'étais protégé par Geraint Thomas, a expliqué, euphorique, Ben Swift, sur le site internet de son équipe. Dès que j'ai su que Greg Henderson et Christopher Sutton n'étaient plus devant, il fallait qu'on joue ma carte. Robbie Mc Ewen a lancé le sprint, j'ai sauté dans sa roue et j'ai eu les forces pour le dépasser avant la ligne d'arrivée. C'est la plus grande victoire de ma carrière !" De son côté, McEwen est un leader satisfait : "J'étais en position pour gagner l'étape et j'ai tout fait pour y parvenir en essayant de créer la surprise à 250m de la ligne. Swift est arrivé avec un bon train et remporte l'étape, c'est très bien pour lui. J'ai réussi à conserver ma seconde place et prendre les secondes de bonifications. C'est une belle surprise d'être leader."

Isabelle Trancoën