Sur le podium du dernier Tour de France, Richie Porte retourne chez Ineos

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Richie Porte Sky
Le coureur australien Richie Porte | AFP - ERIC FEFERBERG

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'Australien Richie Porte, troisième du dernier Tour de France, retournera l'an prochain dans son ancienne équipe Sky, où il a couru de 2012 à 2015, devenue entre-temps Ineos. L'équipe britannique a également annoncé les arrivées de Daniel Martinez (Education First), vainqueur du Critérium du Dauphiné et d'une étape du dernier Tour de France, de Laurens De Plus (Jumbo-Visma) et du prometteur Tom Pidcock.

Retour en terrain connu pour Richie Porte. 3e du dernier Tour de France, derrière les Slovènes Pogacar et Roglic, l'Australien retrouve l'équipe Ineos, autrefois nommée Sky, où il a couru entre 2012 et 2015. Sous les couleurs de l'équipe britannique, le coureur de 35 ans avait notamment remporté deux fois Paris-Nice, en 2013 et 2015. L'équipe Ineos a fait part également de la venue du vainqueur du dernier Dauphiné, le Colombien Dani Martinez (Education First), du Belge Laurens De Plus (Jumbo) et de l'espoir britannique Tom Pidcock, vainqueur du "baby Giro" (Tour d'Italie version espoirs).

Un recrutement XXL pour retrouver la domination d'antan

"Nous assistons à une nouvelle tendance dans le cyclisme, avec l'émergence de jeunes cyclistes issus d'un milieu plus large et multidisciplinaire. Tom a concouru au plus haut niveau dans plusieurs disciplines", a estimé le manager général de l'équipe, Dave Brailsford, à propos de Pidcock (21 ans), médaillé d'argent aux derniers Mondiaux de cyclo-cross.

Brailsford, qui a qualifié Dani Martinez  comme un "élément clé de la future équipe", s'est également exprimé sur la venue de Richie Porte. "Le podium tellement mérité de Richie au Tour de France a une nouvelle fois démontré qu'il était l'un des meilleurs coureurs du peloton. C'est un grimpeur de classe mondiale, un rouleur aussi. Il a beaucoup à offrir à l'équipe avec toute son expérience." "J'ai passé quatre années formidables dans cette équipe et j'y ai certains de mes plus beaux souvenirs", a déclaré pour sa part Porte. "J'ai pesé les options cette année et je suis très motivé pour pouvoir terminer ma carrière dans une équipe aussi fantastique."

Avec ce recrutement, auquel on peut ajouter Adam Yates, partagé entre impact immédiat et préparation pour le futur, l'équipe de Dave Brailsford qui a souffert des comparaisons avec l'armada de la Jumbo-Visma sur le dernier Tour de France, entend bien retrouver son statut d'équipe la plus dominante du peloton professionnel. D'autant que l'équipe Ineos, qui a gagné sept des neuf dernières éditions du Tour de France avec Bradley Wiggins, Christopher Froome, Geraint Thomas et Egan Bernal, perdra l'an prochain l'un de ses chefs de file historiques. En effet, le Britannique Chris Froome, a déjà annoncé son départ pour l'équipe Israël SN.

AFP