Simon Spilak
Le coureur de l'équipe Katusha Simon Spilak | AFP - FABRICE COFFRINI

Spilak s'impose sur le Dauphiné

Publié le , modifié le

La 5e étape du Critérium du Dauphiné a été remportée par Simon Spilak, qui offre à l'équipe Katusha une deuxième victoire d'étape consécutive. Le Néerlandais Keldermann (Belkin) prend la 2e place à 14", ce qui lui permet de s'emparer de la 3e place du général. La journée a été marquée par une descente exceptionnelle d'Alberto Contador (Tinkoff), après le col de la Morte, qui a forcé l'équipe Sky de Chris Froome (Sky) à rouler pour ne pas perdre la place de leader, et finir à 17" du vainqueur du jour. Les deux hommes sont toujours séparés au classement général par 12".

Au sommet du col de la Morte, avant-dernière ascension de la journée, Alberto Contador se décide à faire la descente. Derrière, il laisse les Sky de son rival Chris Froome. Très à l'aise, l'Espagnol creuse l'écart, en chasse d'un groupe d'échappés. Il aura plus de trente secondes d'avance, avant que les efforts des Sky, avec notamment le lieutenant de classe mondiale Richie Porte, ne comble la différence. Il faut dire que Froome n'a pas seulement son habituel adversaire qui brigue son maillot jaune. Devant, il y a aussi un certain Wilco Kelderman (Belkin), qui ne pointait qu'à 21" du Britannique au général à l'aube de cette étape. 

Du coup, la formation Sky a mis en route, et a fini par reprendre Contador, à 19km de l'arrivée. Dans le final, les adversaires de Froome ont multiplié les démarrages, sans  parvenir à le distancer. Kelderman, sorti aux 4 kilomètres, a toutefois grignoté au total 9 secondes pour se rapprocher de lui à 12 secondes. Comme Contador. "Je n'ai pas eu à m'employer car mes coéquipiers ont abattu un travail  fantastique. Je suis resté calme, je n'ai jamais paniqué", a assuré Froome, qui  a reconnu toutefois avoir été surpris par l'offensive de son rival: "Je ne  pensais pas qu'il attaquerait dans cette étape". L'épisode a permis au vainqueur sortant du Dauphiné et du Tour d'être  rassuré, non tant sur lui-même que sur ses lieutenants. L'Espagnol Mikel Nieve, efficace depuis le début de la semaine, a maintenu son niveau et l'Australien  Richie Porte, défaillant lundi dernier dans le col du Béal, s'est montré  efficace. Porte, mis à contribution, a travaillé pour museler l'attaque de Contador  puis d'autres démarrages à l'approche de La Mure. Deuxième du Dauphiné l'an  passé, l'Australien, pièce essentielle dans le dispositif de l'équipe Sky, a  semblé revenir à un haut niveau dans l'optique du Tour.

Devant Simon Spilak décroche la deuxième victoire de suite pour la formation Katusha, au lendemain de celui de Trofimov hier. Le Slovène a préservé un avantage de 14 secondes sur le Néerlandais Wilco  Kelderman et le néo-pro britannique Adam Yates, en avant-garde du premier  peloton. A 27 ans, il signe sa deuxième victoire de la saison après la 3e étape du Tour de Romandie, où il avait fini à la 2e place du général. "Je me suis rendu compte dès la deuxième étape (lundi) que je n'avais pas  les jambes pour viser le classement général", a expliqué le coureur de Katusha,  qui reviendra en juillet sur le Tour après une parenthèse de trois années:  "L'objectif sera d'aider l'équipe et tenter ma chance dans quelques étapes".

Côté français, la mauvaise nouvelle du jour est à mettre sur le compte de Jérôme Pineau. Le coureur d'IAM a chuté peu après le départ, et il souffre d'une fracture à la main gauche. "Je me ferai opérer si possible dès demain (vendredi) à Genève", a déclaré  le Nantais de 34 ans en expliquant les circonstances de son accident: "J'ai  pris la roue du gars devant moi, je suis tombé très lourdement sur le côté  gauche et beaucoup de coureurs me sont tombés dessus, les routes étaient  étroites et il y avait la bagarre pour partir en échappée. La conséquence, c'est une fracture du cinquième métacarpe de la main  gauche, a-t-il conclu. C'est la vie, ça fait partie des risques du métier". Au lendemain de la 6e place de son coéquipier Maxime Bouet, Romain Bardet (AG2R) s'est offert une belle 5e place sur cette étape. Il redevient le premier Français du général, avec une 11e position. 

Classe​ment de l'étape

  1. Simon Spilak  (SLO/KAT), les 189,5 km en 4 h 51:24.
    2. Wilco Kelderman (NED/BKN) à 14.
    3. Adam Yates (GBR/ORI) 14.
    4. Daryl Impey (RSA/ORI) 17.
    5. Romain Bardet (FRA/ALM) 17.
    6. Daniel Moreno (ESP/KAT) 17.
    7. Tanel Kangert (EST/AST) 17.
    8. Damiano Caruso (ITA/CAN) 17.
    9. Arthur Vichot (FRA/FDJ) 17.
    10. Leopold König (CZE/APP) 17.
    ...
    14. Chris Froome (GBR/SKY) 17.
    16. Alberto Contador (ESP/TIN) 17.
    18. Vincenzo Nibali (ITA/AST) 17.

Classem​ent général

1. Chris Froome (GBR/SKY) 19h01:00.
    2. Alberto Contador (ESP/TIN) à 0:12.
    3. Wilco Kelderman (NED/BKN) 0:12.
    4. Andrew Talansky (USA/GRM) 0:33.
    5. Jürgen Van den Broeck (BEL/LTB) 0:35.
    6. Vincenzo Nibali (ITA/AST) 0:50.
    7. Haimar Zubeldia (ESP/TRE) 1:22.
    8. Jakob Fuglsang (DEN/AST) 1:22.
    9. Adam Yates (GBR/ORI) 1:24.
    10. Tanel Kangert (EST/AST) 1:35.
    11. Romain Bardet (FRA/ALM) 1:40.
    12. Sébastien Reichenbach (SUI/IAM) 1:40.
    13. Daniel Navarro (ESP/COF) 1:43.
    14. Leopold König (CZE/APP) 1:44.
    15. Tejay Van Garderen (USA/BMC) 2:22.
    16. Kristijan Durasek (CRO/LAM) 2:32.
    17. Mikel Nieve (ESP/SKY) 2:36.
    18. Daniel Moreno (ESP/KAT) 2:42.
    19. Bart De Clercq (BEL/LTB) 2:47.
    20. Darwin Atapuma (COL/BMC) 3:31.
    ...

Vidéo: la victoire de Spilak sur la 5e étape du Dauphiné