barguil
Warren Barguil | MATHILDE L'AZOU

Six coureurs de Giant percutés par une voiture à l'entraînement

Publié le , modifié le

Six coureurs de l'équipe cycliste Giant-Alpecin ont été percutés par une voiture lors d'un stage d'entraînement près d'Alicante, dans le sud-est de l'Espagne, ont annoncé la formation allemande et les services de secours. Warren Barguil faisait partie des victimes avec Fredrik Ludvigsson, Ramon Sinkeldam, Max Walscheid, John Degenkolb et Chad Haga mais le Français aurait échappé au pire.

Les coureurs se trouvaient à Benigembla, à une centaine de kilomètres au  sud de Valence, lorsqu'ils ont été renversés par le véhicule d'une conductrice  de nationalité britannique qui aurait apparemment empiété sur la voie opposée. Le service d'urgence de la région de Valence a fait état de six blessés  dont un grave, de "différentes nationalités" et "âgés de 18 à 27 ans". Tous ont  été transférés vers des hôpitaux proches. L'équipe Giant a par la suite fait savoir sur son compte Twitter que tous  les coureurs se trouvaient "dans un état stable" mais elle n'a pas précisé leur identité.

Selon Le Télégramme, Warren Barguil fait partie des victimes mais le jeune grimpeur français ne serait pas blessé sévèrement. "Warren souffrirait d'une fracture du poignet même si cela reste à confirmer", explique Sébastien Michon, son oncle qui est également son agent. Fort heureusement, ce serait sa seule fracture. Il est également touché au genou. C'est de la chair, les médecins préfèrent positiver...Une chose est certaine, le pire a été évité" ajoute-t-il.

Sous le choc

Toujours cité par Le Télégramme, Michon déclare qu'il a eu Barguil au téléphone après l'accident. "Il était choqué, on le serait à moins. La voiture est arrivée en face, elle n'a même pas eu le temps de freiner, le choc a été violent. Il m'a dit que ça a tapé fort et que le groupe de coureurs n'avait rien pu faire. Il avait également un pensée pour ses copains touchés dans le choc. J'espère qu'il n'y aura pas de séquelles pour la suite. J'ai hâte de le voir rentrer en Bretagne". A priori, ce serait l'Allemand John Degenkolb et l'Américain Chad Haga qui auraient subi les plus violentes blessures.

En 2012, un accident similaire avait coûté la vie au coureur espagnol  Victor Cabedo, qui évoluait alors dans l'équipe basque Euskaltel-Euskadi et  avait été renversé par un véhicule à l'entraînement à Almedijar, à 50 km au  nord de Valence. Les équipes cyclistes professionnelles sont nombreuses à organiser des  stages d'entraînement hivernaux en Espagne afin de bénéficier d'un climat plus  doux pour la reprise de la saison cycliste.