Série d'arrestations dans une importante équipe amateur italienne

Série d'arrestations dans une importante équipe amateur italienne

Publié le , modifié le

La police italienne a procédé jeudi à une série d'arrestations dans l'une des principales équipes cyclistes amateur du pays dans le cadre d'une importante enquête menée par une unité antidopage spécialisée, ont annoncé les autorités. Le nom de l'équipe n'a pas été divulgué dans l'immédiat. La police a perquisitionné plusieurs locaux situés à Lucques et arrêté le propriétaire et l'ancien directeur sportif de cette équipe, ainsi qu'un pharmacien, soupçonné de fournir aux cyclistes des substances prohibées sans prescription médicale.

Le président de l'équipe aurait notamment fortement encouragé les coureurs, dont certains sont particulièrement jeunes, à consommer des produits dopants, dont des hormones de croissance et des anti-douleurs à base d'opiacés. L'unité antidopage de Lucques a été constituée à la suite du décès suspect l'an dernier de Linas Rumsas, grand espoir du cyclisme lituanien et coureur de l'équipe italienne Altopack-Eppela, victime d'une crise cardiaque à 21 ans.

Raimondas Rumsas suspendu 4 ans en janvier

Les arrestations menées jeudi n'ont toutefois pas de rapport direct avec la mort du jeune sportif. En janvier, Raimondas Rumsas, frère aîné de Linas Rumsas, a été suspendu quatre ans pour un contrôle positif début septembre à une hormone de croissance. Les parents Rumsas avaient été condamnés en janvier 2006 à quatre mois de prison avec sursis pour importation illicite de médicaments pouvant être utilisés comme produits dopants.

Début septembre, des perquisitions dans un appartement où étaient hébergés des coureurs et au domicile des Rumsas avaient permis, selon le quotidien italien Corriere della Sera, de saisir "des seringues, des aiguilles à perfusion, de l'insuline, des hormones données aux femmes enceintes, des anti-douleurs, des somnifères, le tout sans ordonnances médicales les justifiant".

AFP