Damiano Cunego
Damiano Cunego |

Sagan très fort, Cunego en jaune

Publié le , modifié le

L'Italien Damiano Cunego (Lampre) s'est emparé du maillot jaune à l'issue de la troisième étape du Tour de Suisse lundi, qui a été remportée par le Slovaque Peter Sagan (Liquigas).

Cunego dispose désormais d'une avance de 54 secondes sur l'ancien leader, le Colombien Juan Mauricio Soler (Movistar). Le grimpeur italien, après être un temps resté dans le peloton, est passé à l'offensive au début de la montée de 20 km menant au sommet de Grosse Scheidegg, qu'il a franchi en tête après avoir dépassé les rescapés d'une échappée, dont faisait partie Sagan. Les deux hommes ont fait, avec un petit groupe de coureurs, l'essentiel de la descente de 10 km menant vers Grindelwald et l'arrivée. Sagan, très motivé par la chute de son coéquipier italien Christiano Salerno, a réussi dans les tous derniers mètres à s'imposer devant Cunego.

"Je voulais vraiment cette victoire. Je n'en ai pas beaucoup cette saison, et c'est une course à étapes très importante. Il ne faut rien lâcher", a commenté le Slovaque après l'arrivée. Cunego, s'il savoure son maillot jaune, se doute que la victoire finale est loin d'être acquise, même si les deux journées à venir s'annoncent plus faciles: "Je me suis surpris moi-même à grimper si facilement la deuxième côte. Quand vous êtes en forme, vous ne sentez pas autant la douleur", a-t-il souligné.

L'Italien avait fait l'impasse sur le Giro pour mieux se concentrer sur le Tour de France. Parmi ses principaux rivaux sur le Tour de Suisse figurent l'Américain Tejay Van Garderen, 5e à 1 min 21, le Luxembourgeois Frank Schleck, 6e à 1 min 25, l'Italien Danilo Di Luca, 8e à 1 min 53.
La 4e étape, mardi, mènera les coureurs de Grindelwald à Huttwil, sur 198 km.

AFP