Peter Sagan (Cannondale)
Peter Sagan (Cannondale) | ERIC LALMAND / BELGA MAG / BELGA/AFP

Sagan repasse la première

Publié le , modifié le

Battu sur le fil à Milan-Sanremo, Peter Sagan a pris sa revanche dimanche lors de Gand-Wevelgem. Le Slovaque est parti en costaud à 5 km de l'arrivée et s'est imposé en solitaire de 28 secondes devant le Slovène Borut Bozic et le Belge Greg Van Avermaet. Tom Boonen, sur chute, et Fabian Cancellara ont renoncé dans la classique flandrienne, amputée de 47 km à cause du froid (-1 au départ).

Le printemps n'est toujours pas arrivé en Europe du nord. Une semaine après un Milan-Sanremo dantesque, c'est Gand – Wevelgem qui a souffert d'un climat glacial. Ce n'est pas un temps à mettre deux roues dehors et les organisateurs ont préféré raccourcir la course de 47 kilomètres. Le parcours validé dimanche matin comptait finalement 190 km au lieu de 237 avec un départ donné de Gistel et non de Deinze. "Nous faisons cela pour épargner les coureurs. Le tronçon entre Deinze et  Gistel occupe une heure de la course et il ne s'y passe jamais vraiment  grand-chose. Le reste du parcours est inchangé", a expliqué l'organisateur  Frank Hoste.

Bouillant depuis une semaine (2e à Milan-Sanremo et au GP E3, ndlr), Peter Sagan avait envie de faire exploser la coquotte. Des fourmis dans les jambes, il a pris part à une échappée de onze coureurs où figurait le rouleur de la FDJ Matthieu Ladagnous. Le Slovaque avait une énorme pancarte dans le dos mais bénéficiait d'un équipier, Maciej Bognar, pour assurer le tempo et maintenir l'écart avec le peloton des sprinteurs. Après le travail de sape du Polonais, Sagan partait en costaud à 5 km de l'arrivée et en solitaire. Personne n'arrivait à prendre la roue de l'extravagant slovaque qui adressait un message à ses rivaux avant le Tour des Flandres.

A une semaine du Ronde, le mano à mano entre Tom Boonen et Fabian Cancellara a lui tourné court. Le Belge a chuté et a abandonné, une douleur à son genou. Quant au Suisse, deux jours après son succès au GP E3, il s'est retiré au ravitaillement à 80 km de l'arrivée. Il a tranquillement pu suivre le numéro de Sagan en économisant des forces. Le Gladiateur n'a pas dû apprécier mais nul doute qu'il prépare déjà sa réponse pour dimanche prochain.

Classement de Gand - Wevelgem

1. Peter Sagan (SVQ), les 183,7 km en 4 h 29:10
2. Borut Bozic (SLO) à 23.
3. Greg Van Avermaet (BEL) 23.
4. Heinrich Haussler (AUS) 23.
5. Juan Antonio Flecha (ESP) 23.
6. Mathieu Ladagnous (FRA) 23.
7. Berhard Eisel (AUT) 23.
8. Stijn Vandenbergh (BEL) 24.
9. Yaroslav Popovic (UKR) 24.
10. Andrey Amador (CTR) 24.
11. André Greipel (GER) 40.
12. Arnaud Démarre (FRA) 40.
13. Matti Breschel (DEN) 40.
14. Alexander Kristoff (NOR) 40.
15. Alia Viviani (ITA) 40.
...
17. Thor Hushovd (NOR) 40.
18. Mark Cavendish (GBR) 40.
20. Edvald Boasson Hagen (NOR) 40.
27. Yoann Offredo (FRA) 40.
42. Philippe Gilbert (BEL) 44.

198 partants, 70 classés